COVID-19 : Nous assistons aujourd’hui malheureusement, à une croissance fulgurante de nouveaux cas de personnes contaminées. Comme explication, selon le ministre de la Santé, la Côte d’Ivoire subit une nouvelle vague de contaminations dues entre autres à l’arrivée massive de vacanciers venus d’Europe, aux rassemblements festifs de fin d’année. Il faut aussi évoquer le relâchement considérable du respect des mesures barrière.    ◊    Monsieur le ministre-gouverneur Robert Beugré Mambé exhorte les abidjanais à continuer de faire du port du masque et des mesures d’hygiène de lavage des mains une priorité.    ◊   
ACTIVITES

Décès du docteur Abou Boli Raphaël: LE MINISTRE GOUVERNEUR PRESENTE SES CONDOLEANCES A LA FAMILLE

Le ministre, gouverneur du District Autonome d’Abidjan, M. Robert Beugré Mambé, s’est rendu le 07 octobre, au domicile du défunt, Dr Abou Boli Raphaël, l’ex-directeur général des services administratifs du District Autonome d’Abidjan, sis à Cocody Rivera 4, pour présenter ses condoléances à la famille éplorée, après le premier passage des agents du District d’Abidjan, le 05 dernier.

Rappelons que l’illustre disparu a tiré sa révérence le vendredi 09 juillet dernier, à 05h05, à Abidjan, des suites d’une courte maladie dans sa 74e année. Robert Beugré Mambé était accompagné, du vice-gouverneur Honoré SEA, du préfet hors grade et chef de cabinet Jérôme Koutouan, des directeurs généraux et des syndicats du District Autonome d’Abidjan.
 
Dr Abou Boli Raphael a été administrateur Civil hors classe, Dr d’Etat, expert en urbanisme et aménagement, président fondateur de l’Ordre des urbanistes de Côte d’Ivoire, consultant à la Banque Africaine de Développement (BAD), membre du conseil de l’Université Félix Houphouët-Boigny Abidjan-Cocody. Le ministre gouverneur Robert Beugré Mambé est en collaboration avec le défunt Dr Abou Boli Raphaël depuis les années 80.

Parlant de son ex-collaborateur, le député de Songon a dit, « C’est ensemble qu’on a lutté pour introduire les urbanistes dans l’administration de Côte d’Ivoire». Et de poursuivre, « tout le monde a beaucoup d’affections au District autonome d’Abidjan pour lui », a souligné le ministre gouverneur. Cependant il n’a pas manqué de prodiguer des conseils à la veuve, aux enfants et la famille éplorée en ces termes : « Je vous demande pardon, il faut protéger sa mémoire. Il vous laisse une veuve et les enfants, qui à leur tour vous doivent respect et considération ».

Avant de partir le cœur meurtri, le ministre gouverneur a fait un don d’un million de francs à la famille éplorée, dont 500 milles pour les parents et 500 milles pour la famille. Il a aussi inscrit un mot dans le cahier de condoléances, pour rendre un dernier hommage à son collaborateur disparu.
Notons que la levée de corps est prévue le vendredi 08 octobre à 08h à IVOSEP Treichville à la salle Prestige Félix Houphouët Boigny, suivie du transfert à Brihi son village natal, dans la sous-préfecture de Bayota.

Article de Beda Fiacre Hermann / Photo de Koné Ismael / Mise en ligne de NBA



07. Oct, 2021