MONSIEUR ROBERT BEUGRE MAMBE, GOUVERNEUR DU DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN INFORME LA POPULATION ABIDJANAISE QUE SON EXCELLENCE MADAME LA GOUVERNEURE GENERALE DU CANADA, LA TRES HONORABLE JULIE PAYETTE, SERA FAITE CITOYENNE D’HONNEUR DU DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN ET RECEVRA PAR LA MEME OCCASION LES CLEFS DE LA VILLE, LE VENDREDI 26 OCTOBRE 2018 A LA SALLE FELIX HOUPHOUET BOIGNY DE L’HOTEL DU DISTRICT D’ABIDJAN   ◊    LA DIRECTION DE LA PROMOTION HUMAINE (DPH) DU DISTRICT D’ABIDJAN A DECIDE DE SE MOBILISER UNE FOIS DE PLUS POUR SOUTENIR LA CAMPAGNE OCTOBRE ROSE 2018 ET PARTICIPE A DIFFERENTES ACTIONS D’INFORMATION ET DE SENSIBILISATION TOUT AU LONG DU MOIS D’OCTOBRE   ◊   
ACTIVITES

COOPERATION: Après son union avec l´Ile de France / Le District d’Abidjan s’engage à accompagner des régions et communes ivoiriennes

 

La solidarité dans le développement des communes et régions de Côte d’Ivoire. C’est  le vœu que le ministre Robert Beugré Mambé, gouverneur du District autonome d’Abidjan tente de traduire en actes depuis février. Après des premiers accords de coopération signés le mardi 06 février 2018 avec les régions de l’Iffou, du Gbôklè, des Grands Ponts et la commune de Dabou, le District d’Abidjan vient encore de s’engager à appuyer d’autres entités décentralisées : il s’agit des Régions du Sud-Comoé, de la Mé  et les communes sœurs de Sinémantiali, d’Odienné  et de Kaniaso. La signature s’est faite le jeudi 1er mars dans l’enceinte de la salle Delafosse du District d’Abidjan. L’objectif est d’accompagner dans leur processus  de développement ces collectivités. 

 

Pour Robert Beugré Mambé, cette convention de partenariat est l’expression de la volonté du District d’ Abidjan de tendre la main aux  autres collectivités décentralisées pour les aider à se développer en créant  des richesses au profit des populations. Cette coopération concernera les domaines comme la santé, l’éducation, la culture, l’agriculture, les échanges d’expériences  en matière  d’encadrement des jeunes et des femmes…

 

Aussi, a- t-il souhaité que cette entraide soit vivante, active et productive, car ceci nous encourage à faire davantage : «  les paroles c’est bien. Ca apaise, mais les actions consolident la confiance.  L’idée doit sortir pour aller vers la population », a affirmé le ministre Mambé qui a séance tenante instruit son secrétariat à l’effet de programmer immédiatement des actions fortes et concrètes. 

 

Le ministre Aka Aoulé, président de la région du Sud-Comoé, Mme Chantal  Moussokoura Fanny  et  Coulibaly Nandoh respectivement maires  de Kaniasso et   Sinemantiali,  bénéficiaires de cet accord ont remercié Mambé d’avoir pensé à leurs régions et communes  qui ont besoin d’avancer pour être au rendez-vous de la Côte d’Ivoire émergente à l’horizon 2020.

 

Ces élus  ont  émis le vœu de voir ce genres d’actes de solidarité se multiplier  pour le  bonheur de leurs administrés : «  c’est une chance pour nous de signer cette convention car tout converge vers Abidjan. Nous avons beaucoup de projets et nous comptons sur Abidjan pour nous aider à les concrétiser au plan national et international. Vous pouvez compter sur nous  pour faire ensemble une œuvre utile pour le bien-être de nos concitoyens », ont rassuré les bénéficiaires.

 

A noter que la veille, la région d’ile de France et le District d’Abidjan ont signé des accords. Au cours de la cérémonie, Valérie Pécresse, la Présidente avait estimé que cette signature venait réparer une « injustice politique ». De son côté, Mambé avait promis faire en sorte que les retombées de cette union avec l’Ile de France rejaillissent sur l’ensemble des collectivités ivoiriennes.  

 

Nathalie Konan

 



01. Mar, 2018