INVESTIR AUJOURD’HUI A ABIDJAN ET SOURIRE DEMAIN * LE DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN, PARTENAIRE DES GRANDS EVENEMENTS * LA 4E EDITION DE LA FOIRE INTERNATIONALE D’ABIDJAN (FIA), SE TIENDRA DU 2 AU 13 MAI, AU PALAIS DE LA CULTURE, SOUS LE THEME « LA SECURITE, UN FACTEUR DE CROISSANCE ECONOMIQUE »    ◊    LA 4E EDITION DE LA FOIRE INTERNATIONALE D’ABIDJAN (FIA), SE TIENDRA DU 2 AU 13 MAI, AU PALAIS DE LA CULTURE, SOUS LE THEME « LA SECURITE, UN FACTEUR DE CROISSANCE ECONOMIQUE »    ◊   
ACTIVITES

COOPERATION / Visite officielle du Président malien en CI: Mambé fait de IBK citoyen d’honneur d’Abidjan

Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) effectue depuis le 10 mai 2018 une visite officielle en Côte d’Ivoire. Le président malien était le vendredi 11 au district autonome d’Abidjan où il a été accueilli par une liesse populaire. Visiblement heureux, Robert Beugré Mambé a salué dans un grand et riche discours, l’homme pour son extraordinaire parcours intellectuel et politique. Aussi, au plan culturel, il a indiqué que le Mali est un pays de haute spiritualité. Il en veut pour preuve le peuple dogon dont le niveau de conscience cosmique et spirituel est très élevé.

 

Le Mali, a dit le gouverneur du district d’Abidjan, est la patrie d’Amadou Hampaté Ba, véritable bibliothèque vivante, icône de la culture et de la littérature africaine, un érudit dont certains de ses livres continuent de marquer les consciences : Kaïdara, N’Djeddo Dewal et Amkoullel, l’enfant peul, Jésus vu par un musulman.

 

Au plan politique, le gouverneur Mambé a rappelé le parcours de son hôte du jour et souligné que le peuple malien est un peuple courageux, qui « laboure la vie » et qui ne demande qu’à vivre en paix.

 

Au nom du conseil du district d’Abidjan et des chefs traditionnels, il a dit être investi de cinq missions : faire du président malien, citoyen d’honneur du district d’Abidjan, lui en remettre les clés, l’intégrer dans une génération (gnando) et une catégorie (agban), lui donner un nom de baptême (Boto) et lui remettre les attributs traditionnels (pagne kita, sandales, parures, couronne, chasse-mouches.

 

En guise de conclusion de son adresse à l’endroit du chef de l’Etat malien, Beugré Mambé a prié pour que le Mali vive dans la paix, la fraternité et la totale sécurité.

 

De son côté, le numéro un du Mali, dans son adresse, a salué les autorités ivoiriennes pour l’accueil avant de mettre l’accent sur la permanence des liens qui unissent la Côte d’Ivoire et son pays.

 

Le président IBK a surtout salué l’immense culture du premier président de la Côte d’Ivoire. Il a souligné qu’il avait le culte de l’amitié et de la fraternité. Il a rappelé son combat pour l’émancipation, l’unité des peuples d’Afrique, surtout la lutte qu’il a menée contre « le fouet colonial », une lutte qui a abouti à la suppression du travail forcé.

 

En dépit de la forte pluie qui s’est abattue sur la capitale économique ivoirienne, les nombreuses bâches dressées n’ont pas suffi pour accueillir les populations venues  souhaiter « Akwaba » au Président malien. Chefs traditionnels, guides religieux, jeunes et vieux et surtout une forte communauté malienne n’ont pas voulu se faire conter l’événement. Danses traditionnelles et fanfares ont rivalisé d’ardeur pour offrir à l’illustre invité un séjour inoubliable. 

 

Souleymane.T.Senn

 



11. Mai, 2018