INONDATIONS : LE GOUVERNEUR ROBERT BEUGRE MAMBE PRESENTE SES CONDOLEANCES LES PLUS ATTRISTEES AUX FAMILLES ENDEUILLEES, EXPRIME SA COMPASSION ET SON SOUTIEN AUX VICTIMES ET A LEURS FAMILLES, SOUHAITE PROMPT RETABLISSEMENT AUX BLESSES. APPELLE TOUTES LES POPULATIONS A OBSERVER LE CIVISME ET LA SOLIDARITE EN SE CONFORMANT AUX MESURES DE SECURITE INDIQUEES PAR LE GOUVERNEMENT   ◊    INVESTIR AUJOURD’HUI A ABIDJAN ET SOURIRE DEMAIN * LE DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN, PARTENAIRE DES GRANDS EVENEMENTS * LA 4E EDITION DE LA FOIRE INTERNATIONALE D’ABIDJAN (FIA), SE TIENDRA DU 2 AU 13 MAI, AU PALAIS DE LA CULTURE, SOUS LE THEME « LA SECURITE, UN FACTEUR DE CROISSANCE ECONOMIQUE »    ◊   
ACTIVITES

SOCIETE: Séminaire régional africain dur le développement durable / Mambé plaide pour une plus grande viabilité des villes

L’Afrique  a l’un des taux d’urbanisation les plus rapide du monde  soit 4%  par an    et le taux de croissance le plus élevé, qui pose  de nombreux  défis  aux gouvernants  africains. Au fur et à mesure que les personnes et les biens se concentrent dans les villes, celles-ci deviennent de plus en plus vulnérables à l´impact du changement climatique, des catastrophes et des conflits. Pourtant, si  les elles  sont bien planifiées et bien gérées, les villes deviendront un moteur essentiel pour le développement durable.   C’est pour réfléchir sur cette problématique  qu’un atelier a ouvert ses portes ce lundi 14 mai au siège de la Banque africaine de Développement  (Bad) à Abidjan.  Etaient présents à cette cérémonie, le ministre Robert Beugré Mambé, messieurs Amadou Oumarou, directeur départemental des Infrastructures et Développement Urbain, Sameh Wahba,  directeur exécutif  pour l’ Urbanisme  social, rural et la Résilience, Anthoy N’Yong, directeur du changement climatique  et de la croissance verte, tous de la Bad et Mohammed Adjei Sowah, maire d’ Accra ( Ghana).  

 

Cet atelier, dont le thème est  "Développement urbain intégré en Afrique : défis et enseignements" organisé par la plate-forme mondiale pour les villes durables (GPSC) et la Banque Africaine de développement, vise à renforcer les capacités des représentants des  villes africaines, à adopter stratégiquement et efficacement les concepts de planification urbaine intégrée, les processus opérationnels et les méthodes de financement pour la mise en œuvre du développement urbain durable.

 

 A l’occasion de cet atelier des experts, des décideurs   et des élus africains    vont réfléchir sur l’avenir des villes africaines et ce à travers des actions en vue d´assurer une autosuffisance surtout au niveau des infrastructures,  de permettre aux villes africaines d’être  respectueuse de l’environnement, de la qualité de vie de ses habitants et de l’efficience de ces services.

 

 Pour le gouverneur du District autonome d’Abidjan, Robert Beugré Mambé débattre de ce sujet est très capital parce qu’il touche  le bien-être des populations.  Pour le premier magistrat d’Abidjan plus de 50% de la population ivoirienne se trouve en ville et Abidjan à elle  seul regroupe 78%   des activités industrielles d’où l’enjeu pour  la Côte d’Ivoire et particulièrement du District d’ Abidjan  de penser et de redéfinir un nouveau schéma  directeur de la ville d’Abidjan  pour  le bien-être et l’équilibre de la population.

 

Mambé  a saisi cette opportunité  pour faire  le point  non seulement des actions menées par le gouvernement, mais aussi des projets  prévus  par le District  dans le cadre de la lutte contre la pauvreté. Il s’agit de la construction d´usines  d’attiéké, de tomate concentrée, et le développement des infrastructures routières, etc. 

 

Plusieurs sujets sur des questions de planification urbaine, de mobilité urbaine, de financement de projets et de développement durable ont fait l’objet de profondes réflexions.

 

Nathalie Konan

 

 

 

 

 



14. Mai, 2018