LA DIRECTION DE LA PROMOTION HUMAINE (DPH) DU DISTRICT D’ABIDJAN A DECIDE DE SE MOBILISER UNE FOIS DE PLUS POUR SOUTENIR LA CAMPAGNE OCTOBRE ROSE 2018 ET PARTICIPE A DIFFERENTES ACTIONS D’INFORMATION ET DE SENSIBILISATION TOUT AU LONG DU MOIS D’OCTOBRE   ◊    DEPOT DE DOSSIERS DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU. DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU   ◊   
ACTIVITES

SOCIETE: Actions sociales / LE DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN FINANCE PLUSIEURS PROJETS

L’un des principales missions du District autonome d’Abidjan est sans nul doute l’aide sociale aux couches défavorisées de la population. Depuis son érection en district autonome, cette fonction s’est accrue et le nombre de personnes sponsorisées a pris de la proportion. 

A travers deux importantes structures : le Centre d’incubation qui finance les gros projets et la direction de la Promotion Humaine (DPH), le gouverneur Robert Beugré Mambé et son conseil apportent un important soutien matériel et financier aux jeunes en quête du premier emploi.

Pour toucher de plus près les fruits des aides octroyés par la direction de Promotion humaine à des jeunes pour leur insertion socio-professionnelle, Mme Fondio Binta Edwige, sous-directrice de l’Insertion sociale, s’est rendue le 15 mai dans plusieurs communes, notamment Yopougon, Attécoubé et Songon.

Dans la commune de Yopougon, ce sont deux personnes qui ont reçu l’aide du District. Il s’agit de M. Yao Bédiacon Innocent, un jeune homme victime d’une attaque cardiaque. Il a bénéficié d’une somme de 400 000 FCFA. Avec ce fonds, il a mis sur pied une cabine téléphonique et un tablier de vente de friandises. Activité qui lui permet de se prendre en charge ses soins et sa famille. La seconde bénéficiaire, Mme Danho Prisca, couturière, a reçu également la somme de 400 000 FCFA avec laquelle elle a ouvert un atelier de couture.

Quant à M. Agoussi Eloi du village d’Adiapoto 1, à Songon,il a bénéficié de 600 000 FCFA avec lesquels il a développé une ferme avicole de plus 1000 têtes de poulets et une centaine de cailles. Parallèlement à la ferme, il fait de la culture maraichère et du vivrier. Cette activité lui a permis d’accroitre son revenu et être autonome.

A Attécoubé, Mme Mobio Christelle a pu mettre sur pied la location de tréteaux, bâches et chaises grâce à un appui financier de 600 000 FCFA du District autonome d’Abidjan. C’est le cas de Mme Ouré Domey Estelle, résidant à Locodjro, qui a reçu la somme de 300 000 FCFA. Elle s’est mise en activité en achetant deux congélateurs pour débuter un commerce de vente de jus et de glaces alimentaires.

Tous ces appuis financiers du District autonome d’Abidjan, au dire des bénéficiaires, leur ont permis de s’auto-employer et être autonomes.Il faut donc saluer cette initiale du gouverneur Mambé et son conseil à qui il faut demander de croitre le nombre de bénéficiaires, pour bonheur de la population abidjanaise.

Article d’Alain Aristide LOHOURIGNON



31. Mai, 2018