LE GOUVERNEUR DU DISTRICT D´ ABIDJAN, ROBERT BEUGRE MAMBE ET SON CONSEIL ORGANISE UNE CEREMONIE D’HOMMAGE AUX FEMMES ACTIVES POUR LEUR CONTRIBUTION AU SUCCES DES 8 EMES JEUX DE LA FRANCOPHONIE ET LEUR SOUTIEN A LA POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DU CHEF DE L’ETAT, VENDREDI 27 JUILLET 2018 A 9H AU COMPLEXE HOTELIER SONGON PARK.   ◊    INONDATIONS : LE GOUVERNEUR ROBERT BEUGRE MAMBE PRESENTE SES CONDOLEANCES LES PLUS ATTRISTEES AUX FAMILLES ENDEUILLEES, EXPRIME SA COMPASSION ET SON SOUTIEN AUX VICTIMES ET A LEURS FAMILLES, SOUHAITE PROMPT RETABLISSEMENT AUX BLESSES. APPELLE TOUTES LES POPULATIONS A OBSERVER LE CIVISME ET LA SOLIDARITE EN SE CONFORMANT AUX MESURES DE SECURITE INDIQUEES PAR LE GOUVERNEMENT   ◊   
ACTIVITES

SOCIETE: Ligne 1 du métro d´Abidjan / LE MINISTRE AMADOU KONE VIENT PRENDRE LA CAUTION DE MAMBE

La question de la mobilité est devenue un problème crucial à Abidjan. Face à la situation, le gouvernement ivoirien a pris l’engagement de miser sur le transport ferroviaire avec l’ambition de mettre en circulation un Métro à Abidjan. C’est ce vaste et ambitieux projet lancé officiellement en présence des présidents Alassane Ouattara et Emmanuel Macron, le 30 novembre 2017, qui a été présenté à M. Robert Beugré Mambé, gouverneur du District Autonome d´Abidjan, par le ministre des Transports Amadou  Koné, mercredi 6 juin, à la salle Delafosse de l’Hôtel du District au Plateau.

 

La première ligne du métro abidjanais, distante de 37,5 km, va desservir les communes d’Anyama, d’Abobo, d’Adjamé, du Plateau, de Treichville, de Marcory, de Koumassi et de Port-Bouët en 50 minutes  et s’arrêtant à 20 stations. Le projet, qui sera opérationnel en 2022, verra aussi la construction  de 21 ponts rail-route, d’un pont viaduc sur la lagune et de 40 passerelles piétonnes.

 

A en croire  M. Amadou Koné, cette infrastructure va révolutionner le secteur du transport et permettre la fluidité routière à Abidjan, impacter positivement l’économie nationale et la qualité de vie des populations  puisqu’elle va générer 2000 emplois directs. Aussi, cela permettra à 500 000 Abidjanais d’avoir un gain de temps réel en circulation.  

 

Le gouverneur Beugré Mambé a salué ce joyau infrastructurel qu’il qualifie de révolutionnaire en matière de transport en Afrique de l’Ouest. Avant de préciser que ce projet vient  à point nommé car il vient réparer une "injustice" faite à sa circonscription : « Il est inconcevable qu’Abidjan,  poumon de l’économique ivoirienne, avec plus de 5 millions d’habitants, n’ait pas son métro.  Nous sommes heureux que le projet de cette infrastructure qui date des années 70 connaisse enfin un aboutissement. Ma structure et moi sommes prêts à vous accompagner dans la réussite de cette œuvre qui fera la fierté des Ivoiriens.», a-t-il conclu.

 

Nathalie Konan

 nathaliekonan2@gmail.com



07. Jui, 2018