LA DIRECTION DE LA PROMOTION HUMAINE (DPH) DU DISTRICT D’ABIDJAN A DECIDE DE SE MOBILISER UNE FOIS DE PLUS POUR SOUTENIR LA CAMPAGNE OCTOBRE ROSE 2018 ET PARTICIPE A DIFFERENTES ACTIONS D’INFORMATION ET DE SENSIBILISATION TOUT AU LONG DU MOIS D’OCTOBRE   ◊    DEPOT DE DOSSIERS DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU. DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU   ◊   
ACTIVITES

: Conseil du district d’Abidjan / Mambé dresse un bilan largement positif

Un conseil du district autonome d’Abidjan, présidé par le gouverneur Mambé, s’est tenu à la salle Delafosse, mardi 31 juillet. Après la lecture de l’ordre du jour, le président a d’entrée de jeu rendu hommage à certains membres du conseil, tels que MM. Gilbert Koné Kafana, Danho Paulin Claude qui ont connu une promotion sociale.

Avant d’entamer le chapitre des informations, le ministre Mambé a tenu à féliciter vivement ses collaborateurs directs, les membres du conseil du district pour la bonne organisation des VIIIes jeux de la francophonie, qui ont été reconnus comme les plus réussis, toute chose qui a valu une médaille en or au ministre Mambé. Il a dédié cette médaille à tous ses collaborateurs et  à toute la nation.

Puis il a égrené le long chapelet des projets déjà réalisés par le district, ceux  en cours de réalisation, ceux qui le seront dans un avenir proche et dans le long terme.



Le ministre Mambé s’est félicité de l’encadrement et l’accompagnement qu’offre chaque année, le centre d’incubation du district d’Abidjan, aux lauréats du prix Alassane Ouattara du jeu entrepreneur émergent. Il a également fait état des 108 km de voies bitumées à Songon, à Bingerville et à Anyama.

Au chapitre de l’hygiène et de l’environnement, Beugré Mambé a reconnu et félicité le professionnalisme d’Ivosep qui s’occupe de la gestion des corps abandonnés dans les rues des personnes indigentes et qui aurait coûté une bagatelle de 8 milliards au district, si cette institution devait payer les services d’Ivosep. La durée de la convention qui lie cette structure au district d’Abidjan passe à 15 ans désormais, au lieu de 10 ans, comme par le passé.



Des sujets qui font l’actualité ont été évoqués également par le premier magistrat du district, à savoir les pertes en vie humaine et les dégâts matériels importants causés par des pluies diluviennes. Il est revenu sur le cas particulier des déguerpis qui occupaient les environs de l’abattoir de Port-Bouet. Ils ont été indemnisés, ont reçu des vivres et non vivres. Une enveloppe de 250 000 FCFA leur a été octroyée par personne. Certains d’entre eux ont même été relogés, a révélé Mambé.

Le gouverneur du district d’Abidjan a parlé aussi du positionnement de la Côte d’Ivoire au plan international. Il a fait cas des relations tissées entre Abidjan et le Japon, notamment la ville de Yokohama. Mais aussi avec la France, partenaire historique de la Côte d’Ivoire, singulièrement la ville de Paris dirigée par la maire Anne Hidalgo.

Le chapitre de l’environnement n’a pas échappé au ministre Mambé qui tient à la santé de ses concitoyens. Il a doté le district d’un appareil de mesure de l’air et des nuisances sonores offert par la mairie de Nice, qui lui a permis d’avoir une idée du danger que nous courons quant à l’impureté de l’air.



Le gouverneur Mambé a aussi parlé des projets déjà réalisés, ceux en cours de réalisation et ceux à réaliser dans un futur proche, tels que les cimetières à construire dans les communes de Yopougon et d’Anyama. Il a conclu en annonçant  l’organisation d’une cérémonie d’hommage au président de la République Alassane Ouattara et le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly,  le samedi 4 août prochain.  



Largaton K. OUATTARA



31. Juil, 2018