LE DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN SOUHAITE UN BON MOIS DE NOVEMBRE A TOUS SES ADMINISTRES   ◊    L’HOTEL DU DISTRICT EST SITUE A L’INTERSECTION DU BOULEVARD DE LA RÉPUBLIQUE ET DE L’AVENUE DELAFOSSE   ◊   
ACTIVITES

SOCIETE: Tabaski 2019 / LE DISTRICT RASSURE : LE PRIX DU MOUTON EST ABORDABLE

La tradition a été respectée par le District d’Abidjan cette année encore. A trois jours de la célébration de la fête de la Tabaski, le District d’Abidjan en collaboration avec les acteurs de la filière bétail et viande a organisé la foire de la tabaski vendredi 09 Août au parc des petits ruminants de l’abattoir de Port-Bouét.

Docteur MEITE ZoumanaAnlyou, Directeur de Cabinet du ministre des ressources animales et halieutiques, représentant Monsieur le MinistreAdjoumaniKobenan a rassuré les ivoiriens, car selon lui les prix des moutons de cette année sont nettement meilleurs contrairement à l’année 2018. « Les moutons que j’ai achetés en 2018 à cent cinquante mille, cette année je les ai achetés à cents mille francs ». Pour lui, cette année 2019, les marchés sont plus approvisionnés que l’an dernier « en 2018, 70 000 petits ruminants et 120 000 bovins ont été commercialisés, cette année nos objectifs sont dépassés sur le terrain et pourraient atteindre 80 000 petits ruminants et 16 000 bovins commercialisés en 2019 ».

Pour le représentant du ministère, tous ces objectifs ont pu être atteints grâce aux efforts du Ministre Gouverneur Robert Beugré MAMBEqui ne cesse de rénover et moderniser l’abattoir de Port-Bouét et d’Abobo avec une salle d’abattage ultra-moderne qui garantit aujourd’hui aux ivoiriens la viande de qualité. Aux acteurs de la filière et aux bailleurs de fonds, le représentant du Ministre Adjoumani a affiché sa satisfaction « nous disons merci aux acteurs de la filière et au fonds Suisse grâce à qui des missions ont pu être effectuées dans les pays voisins afin de faciliter la destination Côte d’Ivoire pour l’approvisionnement en bétail-viande ». Avant de terminer, Docteur Méité a rassuré « le Gouvernement a pris des dispositions et compte les accentuer pour faciliter la fluidité du transport ».

Avant lui, le vice-Gouverneur, YEO Kolotioloma, représentant le ministre-gouverneur n’a pas manqué d’indiquer que le souci du district d’Abidjan et de son premier responsable, Robert Beugré MAMBE est d’accompagner les frèresmusulmans à fêter dans les meilleures conditions en achetant des moutons à des prix abordables.C’est pourquoi cette année, en plus de l’approvisionnement des marchés, le District d’Abidjan a mis un point d’honneur sur la sécurité avec la présence des forces de l’ordre partout sur tous les sites. Cerise sur le gâteau, le District d’Abidjan a ouvert un autre site de 10 hectares à Adjamé bien fourni en bétail-viande pour décongestionner le site de Port-Bouét et permettre aux musulmans de se ravitailler le plus aisément possible. Cissé Ibrahim, président de la confédération de la filière bétail-viande n’a pas caché sa joie de voir cette fête se dérouler dans de bonnes conditions. Selon lui, cela est dû aux efforts conjugués de tous les acteurs « on était inquiet. Mais Dieu merci grâce à l’apport du District d’Abidjan, du ministère des Ressources Animales et Halieutiques et du fonds suisse qui a investi 14 milliards,le marché est ravitaillé».

Notons que plusieurs personnalités ont pris part au lancement de la foire de la tabaski entre autres, le maire d’Adjamé, Farikou Soumahoro, président de la fédération des commerçants de Côte d’Ivoire, les vice-gouverneurs N’CHO Kouaho Vincent, Mobio Samuel, les secrétaires du conseil Koffi Benoît et Cissé Abdouldramane et le PCA de la confédération dela filière bétail- viande de l’Afrique de l’Ouest, Issiaka SAWADOGO.

Article de Yao Daniel / Photo d’Eic Ahoua



09. Aoû, 2019