LE DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN SOUHAITE UN BON MOIS D´OCTOBRE A TOUS SES ADMINISTRES   ◊    L’HOTEL DU DISTRICT EST SITUE A L’INTERSECTION DU BOULEVARD DE LA RÉPUBLIQUE ET DE L’AVENUE DELAFOSSE   ◊   
ACTIVITES

COOPERATION: Plateforme des villes durables à Sao Paulo / MAMBE PLAIDE POUR LE FINANCEMENT DES LOGEMENTS SOCIAUX

Le ministre gouverneur du district autonome d’Abidjan a pris part à la rencontre de la plateforme des villes durables, qui s’est tenue, recemment, à Sao Paulo, au Brésil. Robert Beugré Mambé a mis à profit cette tribune internationale, pour faire un vif plaidoyer auprès de la Banque mondiale, afin qu’elle reprenne le financement de l’habitat et du logement social en Côte d’Ivoire.

Invité par la Banque Mondiale à partager sa riche expérience sur deux thématiques importantes, à savoir l’adaptation au changement climatique et la promotion d’un logement social au profit des populations les plus faibles. L’ingénieur général en génie civil a participé à deux panels de haut niveau où il a présenté des solutions innovantes.

Son plaidoyer à rencontré l’adhésion de l’institution de Breton Woods. Ainsi, le directeur de la Pratique mondiale pour le social, l’urbain, le rural et la résilience de la Banque mondiale, M. Sameh Wahba, a indiqué la disponibilité de son institution à soutenir et participer au financement du secteur du logement en Côte d’Ivoire pour servir de modèle dans la sous région.

Il  a souhaité, à cet effet, que le district autonome d’Abidjan, relativement sans doute à la grande qualité de ses cadres et la grande vision de son premier responsable, en porte le leadership, pour que cela serve de modèle dans la sous-région.

Notons qu’en marge des assises de la plateforme des villes durables, le gouverneur Mambé, dans le dessein de réactiver la coopération avec le Brésil, singulièrement l’Etat de Sao Paulo qui compte près de 29 millions d’habitants dont 12 millions habitants pour la seule ville de Sao Paulo, a eu également des rencontres de haut niveau. Dans ce cadre, il a échangé avec les autorités de l’Etat de Sao Paulo, notamment le gouvernorat, la mairie et des hommes d’affaires brésiliens.

Ces échanges ont été d’autant fructueux que les autorités brésiliennes ont été très enthousiastes quant à revitaliser la collaboration avec Abidjan dans les domaines de la culture, de l’agriculture, du commerce et de l’industrie.

Pour joindre l’acte à la parole, elles ont proposé au gouverneur Mambé, afin de rapprocher la Côte d’Ivoire et le Brésil,  d’appuyer, dans l’immédiat, l’ouverture d’une ligne aérienne entre les villes de Recife et d’Abidjan.
Aussi, en vue de raffermir les liens d’amitié et de coopération, et ce dans le but de rencontrer les plus hautes autorités Ivoiriennes, ont-elles envisagé d’organiser, très prochainement, une mission parlementaire à Abidjan.  Elles ont également invité Abidjan à prendre part à la journée de la conscience noire qui se tiendra à Sao Paulo  le 20 novembre prochain.

S’agissant des hommes d’Affaires brésiliens, ils se sont dits disposés à faire un voyage de prospection à Abidjan, pour s’imprégner des possibilités d’investissements dans tous les domaines.

Signalons que la  plateforme des villes durables regroupe 24 villes issues de 11 Etats. Elle est assistée par plusieurs organisations Internationales. Trois villes africaines, en l’occurrence Abidjan, Dakar et Johannesburg, en  sont membres. L’objectif  principal de cette plateforme est de  promouvoir une approche intégrée de la planification, du financement et du développement urbain.

Source : Dircom DAA



08. Oct, 2019