COVID-19: 49 nouveaux cas et 269 guéris le 11 août 2020   ◊    Point du 05 Août 2020 nouveaux cas confirmés 38 nouveaux guéris 86 Décès 00   ◊   
ACTIVITES

Présidentielle 2020: Atchan et Akyé sollicitent la candidature du Président Ouattara

Les élus, cadres, chefs traditionnels, associations de jeunes, de femmes Atchan et Akyé issus des 150 villages du District Autonome d’Abidjan ont analysé ce mardi 28 Juillet 2020, la situation socio-politique que vit notre pays. A l’issue de leur séance, Ils ont décidé de faire la déclaration ci dessous lue par leur porte parole, le Ministre Gouverneur Robert Beugré Mambé. La déclaration a été faite sur l’esplanade du District Autonome d’Abidjan en présence des ministres Danho Paulin Claude, Tchagba Laurent et du Sénateur Michel Coffi Benoit.

LES PEUPLES ATCHANS ET AKYES, ont conscience de l’affection filiale et paternelle qui liait Son Excellence Monsieur le Président ALASSANE Ouattara et son fils Amadou Gon COULIBALY.

Nous avons pris part aux différentes étapes des hommages que la nation entière a rendu à l’illustre serviteur de notre pays que fut notre PREMIER MINISTRE trop tôt arraché à notre affection. 

Au regard des liens particuliers que notre Premier Ministre a tissés avec nous, et dont le point d’orgue fut son intégration traditionnelle dans la hiérarchie sociale de nos populations, nous réitérons nos sincères condoléances à Son Excellence Monsieur le Président de la République, à sa famille, à son épouse et à ses enfants. 

Nous les assurons de notre ferme volonté de maintenir et d’entretenir ces liens, dans un esprit de solidarité et de soutien mutuel en toutes circonstances. 

Que l’âme du défunt repose en paix et que le SEIGNEUR lui compte en grâces toutes les actions généreuses qui ont été les siennes de son vivant.

Le peuple ATCHAN, appuyé par leurs frères et cousins AKYE dans le District autonome d’Abidjan, depuis près de 130 ans ont accepté avec générosité et humilité, sans difficultés, de favoriser l’émergence d’une ville multicolore et multiculturelle, poumon de l’économie ivoirienne qui abrite plus de 70% des activités industrielles, en cédant leurs terres pour bâtir ABIDJAN qui compte en l’année 2020 plus de 6 millions d’habitants soit 20% de la population de notre pays. 

Au regard de cet esprit de sacrifices des ATCHANS appuyés par leurs frères AKYES, tous les gouvernants depuis l’indépendance, ont essayé, chacun à son époque, d’exprimer au mieux leur reconnaissance envers ces peuples en utilisant plusieurs vecteurs. 

En vérité, en toute âme et conscience, à  l’analyse objective, Son Excellence Monsieur le Président ALASSANE Ouattara et son gouvernement, ont et de très loin, réalisé de lourds sacrifices pour les peuples autochtones d’Abidjan. 

En effet, les accès à tous les villages à l’extérieur du périmètre urbain d’Abidjan ont été bitumés pour plus de 100 km de voirie. Les réseaux d’adduction d’eau sont en cours de renforcement. De même que les réseaux d’électricité. Les écoles primaires ont été ou sont en cours de réhabilitation. Des projets à impact direct et rapide pour  l’autonomisation  des femmes et des jeunes sont dans le pipe-line. Certains sont déjà réalisés avec le FAFCI, tout comme les usines d’attiéké. Nos villages ont changé, nos villages changent et n’ont plus rien à envier à la ville grâce au PRÉSIDENT ALASSANE OUATTARA.

Bien plus encore, le PRÉSIDENT ALASSANE OUATTARA, a manifesté de façon claire, sa confiance en nos deux peuples en nous accordant plusieurs postes de ministres, de députés, de sénateurs, de conseillers économiques et sociaux, d’Ambassadeurs, de présidents de conseils d’administration et de directeurs généraux.  

Pour tous ces bienfaits, nous tenons à lui exprimer toute notre gratitude et nos encouragements à poursuivre les œuvres qu’il a si bien commencées pour le bonheur de nos populations qui lui sont entièrement reconnaissantes. 

Nous lui affirmons qu’il peut compter sur nous et nos populations. Nous l’avons soutenu, nous le soutenons et nous le soutiendrons aujourd’hui et demain.

Que Dieu le bénisse sur cette terre de nos ancêtres.

Quand en Avril 2011 le Président ALASSANE OUATTARA accédait au pouvoir après avoir gagné 6 mois auparavant les élections présidentielles de notre pays, la Côte d’Ivoire présentait au plan économique, social et au plan des infrastructures des faiblesses structurelles et conjoncturelles inquiétantes. Ce pays avait été défiguré au propre comme au figuré.

En moins de deux ans, la dynamique impulsée avec méthode, technicité et détermination, preuves d’une volonté affirmée, notre pays a retrouvé son lustre d’antan. 

En cette année 2020, malgré la crise du coronavirus qui a attaqué de plein fouet toutes les nations du monde en générant une déstabilisation  énorme des économies, notre pays qui a connu un taux de croissance économique de plus 7.5 % en moyenne tous les ans, depuis 2011 frôlant quelquefois une croissance à deux chiffres, notre pays a sauvegardé grâce au Président de la République ses atouts économiques avec en perspective un taux moyen de croissance d’environ 7% pendant les prochaines années.

Au plan social, des avancées notables ont conduit à une revalorisation des salaires et des indices salariaux, à un fort taux d’investissement tout en maîtrisant le taux d’endettement en dessous de la moyenne admissible au sein de la CEDEAO, préfigurant ainsi une émergence affirmée. 

Ce qui fera dire aux experts de la Banque Mondiale que notre pays est « aux portes du Paradis ». 

Quel bel hommage que celui rendu au Président ADO par ceux-là mêmes qui, le plus souvent, ne cachent pas leurs critiques, pour éveiller les consciences dans nos pays en développement. 

L’architecte de ces exploits est encore parmi nous. Son ambition pour notre pays est intacte. Sa vision du futur plus que rassurant. 

Ses mécanismes de rassemblement de toute la nation autour d’un idéal commun de fraternité toujours vivace. 

Il aime la CÔTE D’IVOIRE. Il aime ses compatriotes. Il les veut tous rassemblés sans distinction de religion, de régions, d’ethnie, d’origine sociale, et politique. Il a pour seul critère d’appréciation le talent, la probité morale et intellectuelle, l’amour pour notre pays et une lecture sereine des situations. Il aime à donner à chaque cadre la chance d’exercer ses compétences dans l’intérêt du plus grand nombre. En faisant la promotion de toutes les tranches d’âge et particulièrement de la jeunesse à qui il a tracé des sillons rassurants. 

Il avait prévu de passer le témoin à la nouvelle génération mais le destin en a décidé autrement.

Le temps qui nous sépare des futures élections étant trop court, il serait difficile de préparer avec tous les atouts, un candidat sorti de nos rangs.

C’est pourquoi, nous, cadres RHDP ATCHANS ET AKYES DU DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN, hommes et femmes, convaincus par ses immenses qualités d’homme d’Etat, demandons à Son Excellence Monsieur le Président de la République ALASSANE OUATTARA de se faire violence en acceptant d’être le candidat du RHDP à la prochaine élection présidentielle du 31 Octobre 2020. 

Je vous remercie.


28. Juil, 2020