RESULTATS PRIX ADO DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU DISTRICT D’ABIDJAN 2017   ◊    4E EDITION DU PRIX "ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT". DOTE D´UNE ENVELOPPE GLOBALE DE 200 MILLIONS DE FRANCS CFA. . LES DOSSIERS SERONT REÇUS DU 21 AU 26 AOUT 2017 AU PLATEAU, IMMEUBLE LE SIGNAL, BVD DE LA REPUBLIQUE DE 7 H A 17H   ◊   
DEPECHES

Les projets de décret sur la transhumance du bétail en cours de validation

:

Abidjan - Les projets des décrets relatifs à la loi n° 2016-413 du 15 juin 2016 sur la transhumance et aux déplacements du bétail sont en validation au cours d’un atelier qui se tient de mardi à mercredi à Abidjan.

 

Selon le directeur de cabinet du ministre des Ressources animales et halieutiques, Zoumana Méité, il s´agit de valider, au cours de cet atelier, des décrets portant sur les conditions de création et d’aménagement des zones d’accueil transhumants, d’implantation et d’exploitation des sites de pâturages privés, de transhumance et le déplacement du bétail, les modalités de mise en œuvre des tandems agropastoraux et la procédure de règlement des conflits.

 

S´y ajoute un projet de décret portant création, attribution, composition et fonctionnement du Comité national et des comités régionaux de la transhumance dans le cadre de la mise en œuvre de la décision A/dec-5/10/98 du 31 octobre 1998 relative à la réglementation de la transhumance entre les Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

 

Pour M. Méité, cet atelier arrive à un moment critique où plusieurs interrogations persistent quant aux instruments juridiques mis en place pour prévenir et gérer les conflits entre agriculteurs et éleveurs. «Il semble opportun de faire le point sur la question de la prévention et de la gestion de ces conflits dans la perspective d’ébaucher les pistes d’actions les mieux adaptées aux défis actuels et futurs », a-t-il indiqué.

 

En effet, depuis 1959, les conflits entre agriculteurs et éleveurs sont récurrents notamment dans les régions du Nord et du Centre du pays. On observe régulièrement de graves affrontements faisant des victimes et causant des dégâts matériels importants, avec les conséquences sociales subséquentes.

 

En vue de mettre un terme à cette situation préjudiciable au développement rural et à la cohésion sociale, le Gouvernement, dans le cadre du Programme de travail gouvernemental (PTG), a décidé de prendre des dispositions urgentes dont l’une des plus importantes a consisté en l’élaboration d’une loi sur la transhumance et aux déplacements du bétail.

 

La rencontre réunit 31 participants constitués des représentants du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, du ministère de l’Intégration africaine et des ivoiriens de l’Extérieur, du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, celui des Ressources animales et halieutiques ainsi que les représentants des éleveurs.

 

bsp/cmas/AIP



30. Aoû, 2017