MONSIEUR ROBERT BEUGRE MAMBE, GOUVERNEUR DU DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN INFORME LA POPULATION ABIDJANAISE QUE SON EXCELLENCE MADAME LA GOUVERNEURE GENERALE DU CANADA, LA TRES HONORABLE JULIE PAYETTE, SERA FAITE CITOYENNE D’HONNEUR DU DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN ET RECEVRA PAR LA MEME OCCASION LES CLEFS DE LA VILLE, LE VENDREDI 26 OCTOBRE 2018 A LA SALLE FELIX HOUPHOUET BOIGNY DE L’HOTEL DU DISTRICT D’ABIDJAN   ◊    LA DIRECTION DE LA PROMOTION HUMAINE (DPH) DU DISTRICT D’ABIDJAN A DECIDE DE SE MOBILISER UNE FOIS DE PLUS POUR SOUTENIR LA CAMPAGNE OCTOBRE ROSE 2018 ET PARTICIPE A DIFFERENTES ACTIONS D’INFORMATION ET DE SENSIBILISATION TOUT AU LONG DU MOIS D’OCTOBRE   ◊   
DEPECHES

ICASA 2017 : La jeunesse africaine invitée à adopter de bons comportements pour freiner le Vih/Sida

:

Ce message a été délivré au cours d’une session satellite en marge de la 19è Conférence internationale sur le sida et les IST en Afrique (ICASA 2017), visant à « mobiliser les partenaires au développement et les acteurs du secteur privé autour de la question de l’intégration du VIH dans les services de santé de la reproduction pour la réalisation du dividende démographique en Afrique". 

 

Selon Directeur Régional du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) pour la région Afrique de l´Ouest et du Centre Mabingue Ngom, « le Sida continue d’être responsable de la mort de millions de personnes ». 

 

« Ce n’est pas seulement un problème de santé publique mais un frein au développement », a interpellé Mabingue Ngom face à de nombreux jeunes venus de différentes contrées de l’Afrique notant que « plus 90% des personnes infectées par le virus VIH/Sida appartiennent à la frange de la population en âge de travailler (15 à 49 ans), c’est-à-dire au groupe pivot des familles, des communautés, des entreprises, bref de nos économies ».

 

Pour le Directeur régional, « il faut investir dans les approches beaucoup plus équitables ». « L’UNFPA et ses partenaires ont tenu à organiser cette session sur « Le leadership des jeunes dans la réponse au VIH/Sida en Afrique » pour contribuer à faire bouger les lignes dans le combat contre le VIH/Sida », a justifié M. Ngom.

 

Le Projet Régional pour l´Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (Sweed) , le Fonds français Muskoka pour accélérer la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile, et renforcer les programmes de planning familial ont été présentés à l’assemblée composée entre autres de ministres, parlementaires, représentants d’institutions régionales et de la société civile ainsi que les associations de jeunes. 

 

SY/hs/ls/APA



07. Dec, 2017