DEPOT DE DOSSIERS DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU. DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU   ◊    LE GOUVERNEUR DU DISTRICT D´ ABIDJAN, ROBERT BEUGRE MAMBE ET SON CONSEIL ORGANISENT UNE CEREMONIE D’HOMMAGE AUX FEMMES ACTIVES POUR LEUR CONTRIBUTION AU SUCCES DES 8 EMES JEUX DE LA FRANCOPHONIE ET LEUR SOUTIEN A LA POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DU CHEF DE L’ETAT, VENDREDI 27 JUILLET 2018 A 9H AU COMPLEXE HOTELIER SONGON PARK.   ◊   
DEPECHES

SOCIÉTÉ / Electricité : la CIE se rapproche davantage des consommateurs du Gbêkè

:

 Après quatre première édition à Abidjan, la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) a lancé dans la région de Gbêkè sa campagne d’échange avec sa clientèle dénommée «Entre vous et nous», en vue de recueillir et traiter ses préoccupations, l’aider à mieux comprendre ses factures, lui prodiguer des conseils d´usage pour une bonne maîtrise de la consommation de l´électricité.

 

Cette 5e édition de cette campagne et la première pour l’intérieur du pays, lancée samedi à Bouaké, en présence du chef de cabinet de la préfecture de la ville, Kouadio Constant, se déroulera jusqu’au 24 avril sur deux sites. Des stands y sont ouverts pour accueillir les populations invitées à s’y rendre exprimer librement leurs besoins et faire des suggestions en vue de l’amélioration de la qualité des services de la CIE.

 

La directrice chargée à la formation et de l´assistance à la relation client, Mme Yapi Marguerite, a indiqué que la CIE ambitionne d´être «une entreprise innovante, attractive et performante» qui fait du client un maillon essentiel de création de valeur. C’est pourquoi, a-t-elle noté, elle veut capter et prendre en considération tout ce qui est important pour la clientèle.

 

Le chef de cabinet du préfet par intérim de Bouaké, Kouadio Constant, a salué cette initiative. Il a invité les populations à saisir l’opportunité pour soumettre leurs problèmes à afin d’éviter les incompréhensions qui ont abouti aux saccages des locaux de la Compagnie ivoirienne d’électricité et de plusieurs autres édifices publics et privés le 22 juillet 2016 à Bouaké.

 

(AIP)

nbf/tm



16. Avr, 2018