MONSIEUR ROBERT BEUGRE MAMBE, GOUVERNEUR DU DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN INFORME LA POPULATION ABIDJANAISE QUE SON EXCELLENCE MADAME LA GOUVERNEURE GENERALE DU CANADA, LA TRES HONORABLE JULIE PAYETTE, SERA FAITE CITOYENNE D’HONNEUR DU DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN ET RECEVRA PAR LA MEME OCCASION LES CLEFS DE LA VILLE, LE VENDREDI 26 OCTOBRE 2018 A LA SALLE FELIX HOUPHOUET BOIGNY DE L’HOTEL DU DISTRICT D’ABIDJAN   ◊    LA DIRECTION DE LA PROMOTION HUMAINE (DPH) DU DISTRICT D’ABIDJAN A DECIDE DE SE MOBILISER UNE FOIS DE PLUS POUR SOUTENIR LA CAMPAGNE OCTOBRE ROSE 2018 ET PARTICIPE A DIFFERENTES ACTIONS D’INFORMATION ET DE SENSIBILISATION TOUT AU LONG DU MOIS D’OCTOBRE   ◊   
DEPECHES

Politique Libération de Simone Gbagbo: « Ouattara est un homme de paix » (Kablan Duncan)

:

Le vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan a qualifié mardi le chef de l’Etat Alassane Ouattara d’«homme de paix » à la suite de sa décision amnistiant environ 800 personnes dont Mme Simone Gbagbo, en marge des festivités de l’an 58 du pays.

« Le président Alassane Ouattara est un homme de paix, il veut le développement de ce pays qu´ il veut transformer en un pays émergent en 2020 », a dit M. Duncan à la presse, en marge de la cérémonie de commémoration du 58ème anniversaire de la Côte d´Ivoire.

M. Duncan a fait savoir que cette mesure s’inscrit dans le « premier programme » établi par M. Ouattara depuis son accession au pouvoir, à savoir « la paix, la réconciliation nationale et le développement économique » de la Côte d´Ivoire.

Seulement, dira-t-il, « c’était sur le deuxième point que les gens disaient qu´il y a encore du travail à faire » en vue d’une cohésion sociale plus forte impliquant tous les Ivoiriens.

Il a laissé entendre qu´il espère que cette « décision forte » a été « très bien accueillie par les uns et les autres », car « il faut que tout le monde se rassemble et travaille donc pour la paix de manière à ce que chacun récolte le fruit de ce bonheur qui arrive ».

Le chef de l’Etat ivoirien a annoncé lundi soir, à la veille de 58ème anniversaire du pays, avoir pris une ordonnance pour amnistier environ 800 personnes dont Mme Simone Gbagbo et certains proches de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, dans le cadre de la crise postélectorale de 2010.

AP/ls/APA



08. Aoû, 2018