LE GOUVERNEUR DU DISTRICT D´ ABIDJAN, ROBERT BEUGRE MAMBE ET SON CONSEIL ORGANISE UNE CEREMONIE D’HOMMAGE AUX FEMMES ACTIVES POUR LEUR CONTRIBUTION AU SUCCES DES 8 EMES JEUX DE LA FRANCOPHONIE ET LEUR SOUTIEN A LA POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DU CHEF DE L’ETAT, VENDREDI 27 JUILLET 2018 A 9H AU COMPLEXE HOTELIER SONGON PARK.   ◊    INONDATIONS : LE GOUVERNEUR ROBERT BEUGRE MAMBE PRESENTE SES CONDOLEANCES LES PLUS ATTRISTEES AUX FAMILLES ENDEUILLEES, EXPRIME SA COMPASSION ET SON SOUTIEN AUX VICTIMES ET A LEURS FAMILLES, SOUHAITE PROMPT RETABLISSEMENT AUX BLESSES. APPELLE TOUTES LES POPULATIONS A OBSERVER LE CIVISME ET LA SOLIDARITE EN SE CONFORMANT AUX MESURES DE SECURITE INDIQUEES PAR LE GOUVERNEMENT   ◊   
DEPECHES

Politique Libération de Simone Gbagbo: « Ouattara est un homme de paix » (Kablan Duncan)

:

Le vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan a qualifié mardi le chef de l’Etat Alassane Ouattara d’«homme de paix » à la suite de sa décision amnistiant environ 800 personnes dont Mme Simone Gbagbo, en marge des festivités de l’an 58 du pays.

« Le président Alassane Ouattara est un homme de paix, il veut le développement de ce pays qu´ il veut transformer en un pays émergent en 2020 », a dit M. Duncan à la presse, en marge de la cérémonie de commémoration du 58ème anniversaire de la Côte d´Ivoire.

M. Duncan a fait savoir que cette mesure s’inscrit dans le « premier programme » établi par M. Ouattara depuis son accession au pouvoir, à savoir « la paix, la réconciliation nationale et le développement économique » de la Côte d´Ivoire.

Seulement, dira-t-il, « c’était sur le deuxième point que les gens disaient qu´il y a encore du travail à faire » en vue d’une cohésion sociale plus forte impliquant tous les Ivoiriens.

Il a laissé entendre qu´il espère que cette « décision forte » a été « très bien accueillie par les uns et les autres », car « il faut que tout le monde se rassemble et travaille donc pour la paix de manière à ce que chacun récolte le fruit de ce bonheur qui arrive ».

Le chef de l’Etat ivoirien a annoncé lundi soir, à la veille de 58ème anniversaire du pays, avoir pris une ordonnance pour amnistier environ 800 personnes dont Mme Simone Gbagbo et certains proches de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, dans le cadre de la crise postélectorale de 2010.

AP/ls/APA



08. Aoû, 2018