LA DIRECTION DE LA PROMOTION HUMAINE (DPH) DU DISTRICT D’ABIDJAN A DECIDE DE SE MOBILISER UNE FOIS DE PLUS POUR SOUTENIR LA CAMPAGNE OCTOBRE ROSE 2018 ET PARTICIPE A DIFFERENTES ACTIONS D’INFORMATION ET DE SENSIBILISATION TOUT AU LONG DU MOIS D’OCTOBRE   ◊    DEPOT DE DOSSIERS DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU. DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU   ◊   
DEPECHES

Économie Côte d’Ivoire : mission d’évaluation du FMI sur le programme économique du pays

:

Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) séjourne depuis mercredi à Abidjan dans le cadre d´une mission d´évaluation du programme économique et financier conclu avec la Côte d´Ivoire sur la période 2016-2019.

"La présente mission s´attellera non seulement à établir le bilan de la mise en oeuvre du programme à fin juin 2018 mais aussi à arrêter les orientations pour la fin d´année 2018 et les prévisions pour l´année 2019", a indiqué le ministre ivoirien de l´Economie et des Finances, Adama Koné, à la cérémonie de lancement de la mission du FMI mercredi à Abidjan.

Cette mission devrait passer en revue les différents critères de performance et repères indicatifs définis conjointement avec le FMI au regard des évolutions de l´économie à fin juin 2018.

"Il s´agira essentiellement, pour les deux parties, d´échanger sur le cadrage macroéconomique, avec la nécessité d´arrêter des taux de croissance consensuels pour les années 2018 et 2019, d´échanger sur le cadrage budgétaire de l´année 2018 et à moyen terme, mais également sur l´équilibre financier dans le secteur énergie et la stabilité du système financier", a précisé Adama Koné.

La Côte d´Ivoire et le FMI ont conclu en 2016 un programme triennal qui devait permettre au pays de bénéficier d´un décaissement global de près de 900 millions de dollars américains pour soutenir les objectifs généraux du programme national de développement.

"Le FMI a, à ce titre, décaissé un montant de 507,9 millions de dollars soit environ 280 milliards de francs CFA à ce jour", selon le ministre ivoirien de l´Economie et des Finances.

Adama Koné a rappelé qu´en 2017, l´économie ivoirienne a été secouée par la chute des cours des matières premières, "notamment le cacao de 35%", et la prise en charge de l´impact financier des revendications sociales à la Fonction publique et au sein de l´armée.

Dans ce contexte "peu favorable", le pays a enregistré "un taux de croissance de 7,8% avec une inflation maîtrisée de moins de 2 % et un déficit budgétaire de 4,2% pour un ratio d´endettement de 42,7% du PIB", a relevé Adama Koné.

A l´en croire, "au premier semestre 2018, l´activité économique est restée bien orientée grâce au dynamisme de la consommation et à l´amélioration de la trésorerie des entreprises consécutive à un meilleur paiement des exigibles par l´Etat".

La mission du FMI, la 4ème du genre, qui s´achève le 2 octobre est conduite par Céline Allard, le nouveau chef de mission du FMI pour la Côte d´Ivoire.

Lors de sa précédente mission, du 22 mars au 4 avril, le FMI avait relevé que les perspectives économiques de la Côte d´Ivoire pour 2018 et pour le moyen terme restaient "solides avec une croissance soutenable et inclusive en moyenne autour de 7% sur la période 2018-2023".

 

Xinhua



20. Sept, 2018