LA CEREMONIE DE PRESENTATION DES VŒUX DE NOUVEL AN 2019 A LIEU LE JEUDI 10 JANVIER A 10H30 A LA SALLE FHB DE L’HÔTEL DE VILLE POUR LES CADRES...ET LE VENDREDI 11 JANVIER A 10H AU SERVICE TECHNIQUE DE MARCORY POUR LES AGENTS.   ◊    LE GOUVERNEUR ROBERT BEUGRE MAMBE, INVITE TOUTE LA POPULATION ABIDJANAISE A PRENDRE PART AU LANCEMENT OFFICIEL DE LA CEREMONIE DE MISE SOUS TENSION DENOMMEE, « ABIDJAN VILLE LUMIERE », QUI AURA LIEU LE VENDREDI 21 DECEMBRE 2018 A PARTIR DE 18H, SOUS L’ESPLANADE DE LA CATHEDRALE D’ABIDJAN PLATEAU, EN PRESENCE DE MADAME DOMINIQUE OUATTARA, PREMIERE DAME DE LA REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE.    ◊   
DEPECHES

Société L’Etat ivoirien réduit ses parts dans 82 entreprises publiques

:

L’Etat ivoirien a décidé de réduire ses parts dans 82 entreprises publiques, a révélé mercredi, le ministre de la communication et des médias, Sidi Touré au terme d’un Conseil des ministres.


Cette option rentre dans le cadre, « de la mise en œuvre des politiques de maîtrises renforcées de la gestion budgétaire », a expliqué M. Touré, également, porte-parole du gouvernement.

« Il sera procédé à un redimensionnement du portefeuille étatique (dans) 82 entreprises avec de nouvelles propositions de cessions de parts de l’Etat dans les entités sélectionnées suivant des critères appropriés », a-t-il fait savoir face à la presse, ajoutant qu’il s’agit du «principe de la limitation à une participation minoritaire de l’Etat dans les entreprises ».

Sidi Touré a précisé qu’il s’agit de « 28 qui sont des sociétés d’Etat : la CNCE (Caisse nationale des caisses d’épargne, la BNI (Banque nationale d’investissement), CI énergie, PETROCI (Société nationale d´opérations pétrolières de Côte d´Ivoire), et 54 qui sont à participations financières publiques comprenant 12 sociétés à participations « financières majoritaires telles que Air Côte d’Ivoire, la SICOGI (Société ivoirienne de construction et de gestion immobilière) ».

Selon M.Touré, « les sociétés ne pouvant faire l’objet de désengagement conformément aux principes définis seront sujettes à un suivi rapproché sur la base de la généralisation des contrats de performances et sur la base de la mise en œuvre des procédures d’anticipation et de gestion des risques ».

SY/hs/ls/APA



10. Jan, 2019