LE DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN SOUHAITE UN BON MOIS DE NOVEMBRE A TOUS SES ADMINISTRES   ◊    L’HOTEL DU DISTRICT EST SITUE A L’INTERSECTION DU BOULEVARD DE LA RÉPUBLIQUE ET DE L’AVENUE DELAFOSSE   ◊   
DEPECHES

L’UEMOA réfléchit à une meilleure gestion de la recherche et du sauvetage maritime

:

Des experts sur la recherche et sauvetage en mer de la sous-région réfléchissent lundi, à Abidjan, à une meilleure gestion de la recherche et du sauvetage maritime, lors d’une réunion, du comité de comité d’orientation de l’Union économique ouest africaine (UEMOA).

Cette réunion, suivie d’un séminaire de renforcement des capacités du centre principal de coordination d’Abidjan, s’est tenue en présence du secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports chargé des Affaires maritimes de la République de Côte d’Ivoire, Philippe Légré.

L’objectif est « de permettre aux pays membres d’avoir des dispositifs recommandés pour parer au plus pressé en cas de détresse en mer », a indiqué le chef du centre de sauvetage maritime d’Abidjan, le commandant Gnépa Hyacinthe.

Les modules, à cette réunion, porteront sur des exposés sur la recherche et le sauvetage, le volontariat, le renseignement, les missions de centres nationaux et du centre principal de coordination, l’appui des moyens aériens et le renforcement des capacités du personnel du centre seront abordés.

Le directeur général des Affaires maritimes et portuaires, le colonel-major, Tanoh Koffi Bertin, a, pour sa part, indiqué que cette réunion sera l’occasion “de prendre des résolutions et de faire des recommandations fortes à l’endroit des Etats membres ainsi qu’à l’endroit de la commission de l’UEMOA pour la sécurité des transports par voie d’eau”.

A l’ouverture de cette réunion qui se tient du lundi au mercredi, le secrétariat d’Etat, Philippe Légré a salué cette initiative de la commission de l’UEMOA pour la sécurité des biens et des personnes en mer qui aura pour but de renforcer le dispositif existant sur la recherche et le sauvetage.

Il a également rappelé les insuffisances de la recherche et sauvetage lors des accidents Kenya Airwars en 2000, à Abidjan, et celui du Ferry Joola en 2002 en Gambie.



15. Oct, 2019