4E EDITION DU PRIX "ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT". DOTE D´UNE ENVELOPPE GLOBALE DE 200 MILLIONS DE FRANCS CFA. . LES DOSSIERS SERONT REÇUS DU 21 AU 26 AOUT 2017 AU PLATEAU, IMMEUBLE LE SIGNAL, BVD DE LA REPUBLIQUE DE 7 H A 17H   ◊    LE MINISTRE- GOUVERNEUR ROBERT BEUGRE MAMBE REMERCIE LA POPULATION ABIDJANAISE POUR SA GRANDE MOBILISATION LORS DES VIIIES JEUX DE LA FRANCOPHONIE.   ◊   
DISCOURS ET INTERVENTIONS

PROPOS LIMINAIRE DE MONSIEUR LE PRESIDENT ROBERT BEUGRE MAMBE, GOUVERNEUR DU DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN, LORS DU LANCEMENT OFFICIEL DE LA 3EME EDITION DU PRIX ADO DU JEUNE ENTREPRENEUR, DONT LA RECEPTION DES DOSSIERS EST PREVUE DU 25 AU 30 JUILLET PROCHAIN, DE 8H A 15H, AU REZ-DE-CHAUSSEE DE L’IMMEUBLE SIGNE AU PLATEAU. LA CONFERENCE DE PRESSE A EU LIEU LE MARDI 12 JUILLET A LA SALLE DELAFOSSE DE L’HOTEL DU DISTRICT

Chers amis les journalistes, Messieurs les Vice-gouverneurs, les membres du bureau, et moi-même, sommes très heureux de vous accueillir ce matin, surtout que vous étiez nos compagnons de route, lors de notre dernière visite sur les sites des projets réalisés par les jeunes. 

 

Le prix ADO du jeune entrepreneur est une initiative inspirée par le Président de la République pour donner le signal fort de son ambition de faire de la Côte d’Ivoire, un pays de grands entrepreneurs. 

Le fait notable, c’est que le même jour où les résultats du prix étaient  proclamés, ce même jour, aux Etats Unis, le Président OBAMA proclamait les résultats du concours qu’il organisait à la faveur de près de 50.000 jeunes africains entrepreneurs dans le but  de les encourager à l’entreprenariat.

 

La coïncidence est heureuse, parce que progressivement, il s’est installé une coopération très solide entre l’ambassade des Etats Unis en Côte d’Ivoire et le District Autonome d’Abidjan et vous avez assisté pour certains d’entre vous, à l’inauguration du centre André Young, où ces jeunes pourront aller se perfectionner  en matière de gestions des entreprises, perfectionnement en anglais, appropriation même du concept de l’entreprenariat privée, parce qu’ils auront des exemples de grands hommes d’affaires Américains, partir de rien et qui font la fierté des USA. 

 

Alors quelles sont les caractéristiques de ce concours ?

Le premier élément que nous pouvons indiquer c’est que:

 -Ce concours est ouvert à tous les jeunes ivoiriens, préférentiellement ceux qui vivent dans le District Autonomes d’Abidjan, sans exclure, ceux qui ont des idées à vendre  et qui vivent hors d’Abidjan. 

-Deuxième élément avoir moins de 40 ans.

-Troisième élément,  avoir  un projet chiffré qui est étudié selon une conception architecturale qui  est mis sur notre site internet dont Monsieur BABA Coulibaly Nicolas, Directeur  de l’Information, de la Communication et des TIC, vous donnera l’adresse.

- Quatrième élément, s’approprier son propre projet, car les candidats seront emmenés à le défendre  et à répondre à de différentes questions devant un jury.

 

 

Quelles sont les grandes étapes de ce concours ?

Les grandes étapes sont: 

 -Le lancement officiel; nous sommes réunis aujourd’hui pour vous dire que le concours est officiellement  lancé et à partir de vos articles, tous les jeunes sont appelés à former leurs dossiers.

-Deuxième étape, c’est la collecte des dossiers qui a lieu au centre d’incubation et sont déposés en présence d’un huissier de justice qui en établi la régularité.

 -Troisième étape, une fois les dossiers collectés dans les délais requis, ils sont transmis à l’AGEFOP, sous la responsabilité de l’huissier de justice, qui fera une présélection ce qui permettra de configurer la présentation du dossier, la qualité de cette présentation, et surtout voir la capacité du  requérant à remplir toutes les conditions requise pour un tel projet.

 

Ensuite, tous les présélectionnés verront leurs dossiers confiés à un jury composé des acteurs du secteur publique et privée : CEPICI: 2 représentants, l’Association Professionnelle des Banques :2 représentants, la Chambre de Commerce et d’Industrie : 2 représentants, La Confédération Générale des Entreprises : 2 représentants, et tous les présélectionnés viendront  avec 2 représentants et tout cela, sous la supervision d’un consultant de très haut rang, qui n’est autre que l’ancien président du PNUD qui était en Côte d’Ivoire. Il connait bien notre pays.

 

Une fois la sélection faite par ce jury, durant 2 ou 3 jours, ils s’attèleront à l’audition des candidats. Sur cette base et au regard des critères qu’ils auront  déterminés eux même, ils proclameront les résultats.

Nous  initions le concours, mais nous ne sommes plus dans le processus de choix des candidats et des lauréats, de sorte à permettre à tout le monde d’avoir des chances équitables. 

 

Sur cette base, au regard des résultats, nous saisirons le Premier Ministre, parrain désigné par le Chef de l’Etat, pour la proclamation officielle et publique des résultats  et permettre  aux jeunes de pouvoir exercer leurs activités. Le District Autonome d’Abidjan apparait alors pour demander aux jeunes lauréats de présenter leurs dossiers selon les normes des banques pour que nous ouvrions un compte pour chacun, à l’effet d’alimenter le financement de leurs projets, conformément aux règles préétablies par les membres du jury.

 

Une fois leurs comptes ouvert, nous les prendrons en charge au centre incubateur qui aura  pour rôle  leur formation à la gestion de leurs entreprises afin qu’elles connaissent un aboutissement heureux. 

-La dernière étape est la visite régulière effectuée sur leurs sites pour leur encadrement.

Au regard du nombre de plus en plus important de ces jeunes, nous allons renforcer le nombre de nos encadreurs, en faisant  appelle à des hommes et des femmes d’expérience pour leurs donner la chance de réussir leurs projets. Voila ce que je souhaitais dire en introduction. 

 

 

La philosophie de cette initiative est que la Côte d’Ivoire regorge de jeunes brillants. Être brillant ce n’est  pas seulement dans les résultats scolaire, car plusieurs n’ont pas eu la chance de continuer les études à cause du manque de moyen. A l’opposer, être brillant ne renvoi pas forcement aussi au moyen financier mais  être à mesure de faire un nettoyage introspective pour extirper tous les blocages psychologiques, d’ordre morale et  intellectuel qui peuvent vous empêcher d’évoluer. Lorsque vous y arrivez, vous devenez brillant.

 

Maintenant, nous voulons donner la chance à ceux qui sont brillants de se prendre en charge, ceux qui sont entreprenant  c’est à dire ceux et celles capables de concevoir un projet, de se battre contre vent et marré et de batailler pour son aboutissement et en faire vivre d’autres jeunes. Cette chance que nous voulons leurs donner, elle est consécutive à la société ivoirienne où on a toute sorte d’emploi, soit privée, public ou informel. L’un des messages les plus importants est que le président est conscient des capacités  de la jeunesse. Il veut donner l’exemple aux jeunes pour que ceux-ci comprennent qu’il faut sortir de la facilité et de l’oisiveté.

 

Bien sûr les actions que nous conduisons sont proches de celles du Chef de l’Etat, nous venons en compléments donc, mais en prenant un volet important, c´est-à-dire, installer  les jeunes en créant une dynamique, pour que demain eux aussi, par assimilation, puissent  installer d’autres projets, c’est une grande ouverture que nous faisons à la jeunesse.

Voici l’introduction du Prix ADO qui est un prix auquel nous tenons et Il n’ya rien de plus réconfortant que de voir que ceux que vous avez installé réussissent brillamment.

 

 

Plus de 85 % des jeunes entrepreneurs ont réussi leurs paris et  nous en sommes très heureux, voici notre seuil de réconfort.

 

 Je vous remercie

 



. ,