DEPOT DE DOSSIERS DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU. DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU   ◊    LE GOUVERNEUR DU DISTRICT D´ ABIDJAN, ROBERT BEUGRE MAMBE ET SON CONSEIL ORGANISENT UNE CEREMONIE D’HOMMAGE AUX FEMMES ACTIVES POUR LEUR CONTRIBUTION AU SUCCES DES 8 EMES JEUX DE LA FRANCOPHONIE ET LEUR SOUTIEN A LA POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DU CHEF DE L’ETAT, VENDREDI 27 JUILLET 2018 A 9H AU COMPLEXE HOTELIER SONGON PARK.   ◊   
DISCOURS ET INTERVENTIONS

DISCOURS DU MINISTRE ROBERT BEUGRE MAMBE GOUVERNEUR DU DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN LORS DE LA CEREMONIE DE REMISE DES CLEFS DE LA VILLE D’ABIDJAN MADAME VALERIE PRECRESE PRESIDENTE DE LA REGION ILE DE FRANCE LE MERCREDI 28 FEVRIER 2018 A LA SALLE FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY DE L’HOTEL DU DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN.

Monsieur le ministre d’Etat,

Messieurs les ministres,

Monsieur le gouverneur du District Autonome de Yamoussoukro,

Monsieur le Directeur Général de la Décentralisation,

Madame la secrétaire assurant l’intérim du préfet d’Abidjan,

Excellence monsieur l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire,

Distingues maires du District Autonome d’Abidjan et des communes qui sont en relation avec le District Autonome d’Abidjan. Nous sommes très heureux de vous accueillir mesdames et messieurs les maires,

Distingues membres de la délégation française,

Distingues chefs traditionnels,

Honorables chefs religieux,

Mesdames et messieurs les directeurs généraux,

Mesdames et messieurs, chers journalistes ,


Madame Valérie PECRESSE, je voudrais, au nom de la population du District Autonome d’Abidjan et des  membres du Conseil du District, vous souhaiter à vous-même et à toute votre grande délégation, le traditionnel « Akwaba », c’est-à-dire bienvenue en Côte d’Ivoire, bienvenue à Abidjan.
 Madame la Présidente, ici en Abidjan, nous avons une façon particulière, au plan traditionnel, de souhaiter « bonne arrivée ».
 Madame la Présidente et chère sœur, permettez-moi d’insiste sur l’expression « chère sœur », je vais vous expliquer tout à l’heure pourquoi j’ai dit que Madame Valérie PECRESSE  est notre sœur.
Vous dirigez, Madame la Présidente,  parmi les Régions Françaises, la plus grande, la plus riche, la plus multiculturelle et la plus connue au monde, parce qu’elle est une région forte. Si je me hasarde à donner quelques chiffres, ça va nous donner le tournis. Je vais tout de même, avec votre permission, donner quelques exemples.
Superficie : 12 000 km2, Abidjan en a 2 000 km2. Vous avez 12 000 000 d’habitants. Abidjan en a entre 5 et 6 000 000 d’habitants. Vous regroupez 8 Départements et près de 1 276 Communes. Le produit intérieur brut de la Région Île-de-France avoisine les 650 millions d’euros. Cela est énorme converti en F CFA, et représente près de 30 % du PIB de la France. Vous avez plus de 800 km d’autoroute et des moyens de transport extraordinaires. Ce qui frappe à Paris, c’est la qualité des infrastructures de transport dans la Région. Bien sûr,  avec l’âge, vous êtes obligés de redimensionner et les ingénieurs ont beaucoup à faire, ces derniers temps avec la SNCF. Mais dans votre Région, il y a le métro, le RER, le tramway, le bus, Transilien, réseau fluvial, l’aéroport, dont le plus prestigieux, c’est Charles de Gaulles. Tout cela est extraordinaire !
Pour les ingénieurs et les économistes, les hommes d’affaires, les hommes de droit, votre Région est un espace de plein accomplissement, parce qu’il y a du travail. Ce n’est pas le travail qui manque.
Madame la Présidente, votre statut est taillé pour l’Île-de-France, et je vais dire pourquoi. Votre statut se marie avec bonheur  aux exigences de développement de la plus grande Région économique de France et la deuxième d’Europe, après la Rhénanie en Allemagne.
Je parlais de votre statut, Madame. D’abord votre parcours scolaire et universitaire. Diplômée de l’école des Hautes Etudes de Commerce, la fameuse HEC et l’Ecole Nationale d’Administration. Quand on sait que c’est un concours qui rudoie l’intelligence, on comprend ce que représente notre sœur, Madame Valérie PECRESSE
Vous avez été Conseillère du Président Jacques CHIRAC, donc le parcours politique et professionnel commence. Ensuite, Enseignante à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris pendant près de six ans, vous avez aiguisé votre perspicacité d’analyse, ce qui a fait de vous à deux reprise Député des Evelynes et enfin,  Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Vous avez conduit la Reforme des Universités et nous avons suivi cela. C’était une tâche très rude. Un des postes les plus difficiles en France, c’est le Ministre de l’Education et le Ministre de la Recherche. Elle a réussi son parcours, parce qu’il faut affronter, dans ces Ministères, l’intelligentsia ? et vous l’avez fait avec brillo.
Ensuite vous avez été Ministre du Budget, des Comptes Publics et de la Reforme de l’Etat, Porte-parole du Gouvernement. Voici votre parcours.
Depuis le 18 décembre 2015, vous avez été élue Présidente de la Région Île-de-France. C’est la première fois qu’une dame de haut rang dirige cette Région, et là encore, c’est une prouesse. Mais Madame la Présidente, on vous découvre davantage quand on lit votre interview, qui est parue récemment dans un journal de la place, numéro 2372 du jeudi 15 février dernier.
 En parcourant votre interview, j’ai découvert toute votre personnalité. Je vais donner quelques morceaux choisis pour permettre à toute l’assistance d’apprécier.
Premier morceau : Il faut une étique de Responsabilité et vous avez appuyé sur le mot « responsabilité »
Deuxième morceau : Je veux être dans le FAIRE pour pouvoir DIRE. Elle veut faire pour dire que c’est beau.
Ensuite, vous avez dire qu’il faut réaliser des projets équilibrés, forts dans le plan régalien, et audacieux dans le domaine social. On découvre déjà les deux facettes de vos actions : Action et Société.

Quatrième morceau : « Je ne me suis jamais déguisée, je suis une femme d’ordre ». L’ordre et la discipline : On se croirait au service militaire et ça c’est une très bonne chose.

Cinquième : « Je ne suis pas dans un duel de personnes. Ça ne m’intéresse pas. Je suis dans le débat d’idées ». Voici l’intellectuel.

Sixième morceau : Vous vous préoccupez des quartiers précaires comme pour accompagner l’audace sociale. Vous avez appuyé sur « l’audace sociale ».

Septième et dernier morceau, il y’en a bien d’autres. J’ai choisi quelques-uns. Enfin, je note ce matin que votre préoccupation, c’est l’Emancipation des Jeunes, des Femmes et de toute la Population. Que c’est beau !

Si on devait faire la synthèse, on devrait vous caractériser comme suit : vous êtes une femme, une intellectuelle, une femme politique qui aime l’Homme, la Discipline et vous agissez pour créer des richesses et une fois les richesses créées, il faut les partager. Mais vous privilégiez dans ce partage les débats d’idées et  vous êtes contre les palabres ;

 Voici votre sœur Valérie PRECRESSE. Elle est votre sœur parce qu’elle a vécu ici jusqu´à l’âge de 14 ans, et a parcourut la cote d’ivoire du nord au sud, de l’ouest à l’est en passant par le centre. Elle est revenue pour découvrir sa terre natale. Madame la Présidente, votre amour pour la Côte d’Ivoire est connu. C’est pourquoi ce matin j’ai été chargé auprès de vous pour quatre missions.

La première mission est que vos frères et sœurs m’ont demandé de faire de vous une Citoyenne d’honneur du District Autonome d’Abidjan votre ville où vous avez appris à manger de l’attiéké avec nous. Donc tout à l’heure je vous ferai Citoyenne d’honneur au nom des maires et en présence des Elus des Grandes Régions de Côte d’Ivoire.

Deuxième mission, je vais vous remettre les clés de la Ville. C’est un symbole très fort.

Troisième mission, nous allons vous intégrer dans le tissu social de la Région du District Autonome d’Abidjan dont les familles de base sont Atchans et Akyés. Alors dans ces deux familles de base la société est organisée selon des Générations. C’est tous les 16 ans qu’on change de génération. Dans une Génération il ya quatre classes d’âges composées de catégories. Tous les quatre ans on change de classe d’âge, donc vous partez de la première classe à la dernière classe et ensuite quand on atteint les 16 ans, vous changez de génération. Nous allons vous intégrer dans votre génération et vous donne les attributs traditionnels mais après nous allons vous donner un nom. Quand vous serez parmi vos frères et vos sœurs c’est ainsi que nous allons vous appeler.

Quand on aura fini tout cela, la nation m’a confié une mission pour vous. C’est le maître de cérémonie le brillant et intelligent  Yves Zogbo Junior va vous lire la délégation qui m’a été faite pour vous.

Après cela je vais accomplir cette mission en présence des témoins de l’Institution  chargée de cette mission. Le témoin rendra compte que la mission s’est bien passée. Voici les missions qui m’ont été confiée

C’est vrai Madame la Présidente, l’avenir d’un Homme, d’une Région, d’une Institution, d’une Nation se trouve toujours au barycentre d’une figure géométrique dont Dieu seul connait le dessin.

Dieu vous a fait venir en Côte d’Ivoire votre pays, vous avez en face de vous vos frères, vos  sœurs  en présence de l’Ambassadeur de France et de vos collègues et collaborateurs et en présence des Elus Ivoiriens, c’est fort comme symbole Madame la Présidente. Vous êtes chez vous.

 Je vous remercie.

ROBERT BEUGRE MAMBE GOUVERNEUR DU DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN



28. Fev, 2018