RESULTATS PRIX ADO DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU DISTRICT D’ABIDJAN 2017   ◊    4E EDITION DU PRIX "ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT". DOTE D´UNE ENVELOPPE GLOBALE DE 200 MILLIONS DE FRANCS CFA. . LES DOSSIERS SERONT REÇUS DU 21 AU 26 AOUT 2017 AU PLATEAU, IMMEUBLE LE SIGNAL, BVD DE LA REPUBLIQUE DE 7 H A 17H   ◊   
ITINERAIRE

Henri Ougo, , Agent de bureau au cabinet

Du haut de son 1, 67 m et ses 50 kg, de teint clair, cheveux grisonnants et de petite forme, plutôt bien conservé, M. Henri Ougo est né le 1er janvier 1960 à Ahizabré, dans la région de Gagnoa. Son secret, pas d’alcool ni de cigarette. Issu d’une famille nombreuse, "Papa Henri", comme aime si bien l’appeler ses proches, a fait ses études primaires dans son village natal puis à la mission Sainte Anne de Gagnoa. Quant à ses études secondaires, c´est le  collège d’enseignement général (CEG) de cette ville qui l´a accueilli.


Une fois à Abidjan, M. Henri Ougo poursuit ses études à EURELEC-CI, sis en Zone 4. Après un brillant parcours, il obtient le certificat d’aptitude professionnel (CAP) en informatique. Jeune diplômé, M. Ougo est recruté à la Société d’impression sur tissu de Côte d’Ivoire (ICODI), comme étiqueteur pendant trois ans. Suite à la faillite de ladite entreprise, "Papa Henri" va embrasser la carrière de transitaire, en 1983, à l’entreprise Transit import-export Abidjan "Transimpex" où il était à la fois agent de bureau et de terrain.


Mais son désir du mieux-être le pousse à la recherche d´un travail stable. Et c’est au Département informatique de l’ancienne ville d’Abidjan, qui  deviendra plus tard le District Autonome d’Abidjan, qu’il déposera ses valises. Une fois dans cette institution, il va se faire remarquer par sa rigueur et son amour du travail bien fait. C’est ainsi qu’il va être muté au cabinet du maire N’Koumo Mobio. Alors commence une longue carrière au service des gouverneurs. Successivement, il sera l’agent de bureau au cabinet l’ex-gouverneur Djédji Amondji Pierre et de l’actuel, Robert Beugré Mambé.


Travailleur consciencieux et dévoué, homme de conviction, dont la précision dans l’exercice de sa tâche agace quelquefois  ses plus proches collaborateurs, M. Ougo est "le chouchou" des agents du District Autonome d’Abidjan, en tout cas pour ceux qui fréquentent le cabinet du gouverneur. 


Très respectueux, méticuleux, pointilleux sur les moindres détails et serviable, Henri Ougo a horreur des palabres et de l’hypocrisie, des fainéants  et du désordre. Cette rigueur, il la puise assurément dans sa foi chrétienne catholique. Lui qui est le vice-président du Grand-Ouest catholique d’Agban village.

Bien ancré dans le développement de son village, Henri Ougo est le vice-président de la mutuelle des ressortissants  d’Ahizabré (quartier Bekehio) dans la sous-préfecture de Gagnoa. Marié et père de trois enfants dont deux garçons et une fille, "Monsieur Gouverneur" passe ses temps libres à regarder la télévision, passionné de football qu’il est. "Papa Henri" adore manger le bon riz local à la sauce aubergine avec du poisson fumé.


 Nathalie KONAN