LE MINISTRE GOUVERNEUR ROBERT BEUGRE MAMBE SOUHAITE UNE BONNE, HEUREUSE ET SAINTE ANNEE 2017 A TOUS ABIDJANAIS.    ◊    FRANCOPHONIE 2017: MONSIEUR LE MINISTRE ROBERT BEUGRE MAMBE, GOUVERNEUR DU DISTRICT AUTONOME D´ABIDJAN, INFORME LES POPULATIONS IVOIRIENNES, QUE LES JEUX DE LA FRANCOPHONIE DE 2017, SE DÉROULERONT A ABIDJAN EN COTE D’IVOIRE, DU 20 AU 30 JUILLET PROCHAIN.   ◊   
MISSION

Investissements en cote d’ivoire , LE GRAND ORAL DE MAMBE ET AMICHIA FACE AU MEDEF

Le Président Ouattara peut être fier de ses collaborateurs. Invités lundi, en marge de la Cop21 à exposer devant les investisseurs français, Robert Beugré Mambé et Albert François Amichia ont séduit les chefs d’entreprises venus nombreux, 55 avenue Bosquet qui abrite le siège du Mouvement des Entreprises de France-(MEDEF). Pendant deux heures, Mambé et Amichia ont parlé, argumenté et convaincu.

 

Ouvrant le bal, le Gouverneur Robert Beugré Mambé, avec l’éloquence qu’on lui connait, a présenté ses projets pour Abidjan. Projets qui ont pour noms : réalisation de la voie Y4, une grande voie qui va ceinturer la capitale, création d’une agence d’urbanisme et de prospective, mise sur pied d’un laboratoire d’analyse de la qualité de l’air, intensification du transport lagunaire et par câble, mise en route d’un train urbain reliant l’Est à l’Ouest, construction de logements en location-vente, mais aussi et surtout, l’adressage d’Abidjan, etc. Il a particulièrement insisté sur la question de la mobilité urbaine pour laquelle « nous sommes très demandeurs ».

 

« La France, c’est notre naturel. N’ayez pas peur de venir investir. Vous ne serez pas déçus. L’avenir de la France se trouve en Afrique, en Côte d’Ivoire mais particulièrement à Abidjan car en investissant à Abidjan, c’est un marché de 80 millions d´habitants de l’espace UEMOA que vous êtes assurés d’avoir. Alors, n’attendez pas. Venez afin que nous soyons heureux ensemble », a-t-il dit, sous un tonnerre d’applaudissements.

 

Mambé a été appuyé par le ministre Albert François Amichia, maire de Treichville, qui a axé son speech sur les facilités consenties par le gouvernement ivoirien pour promouvoir les investissements. Il a surtout insisté sur les projets du gouvernement qui envisage, à quelques années de l’organisation des Jeux de la Francophonie 2017 et la Can 2021, la construction d’infrastructures sportives : stades d’entrainement dans chaque chef-lieu, hôtels, complexes sportifs, etc.

 

Comme pour démontrer que les exposés de Mambé et d´Amichia ne sont pas tombés dans des oreilles de sourd, c’est à un véritable déferlement humain que la délégation ivoirienne a eu droit à la fin des débats. Les investisseurs voulaient avoir de plus amples informations, des détails sur les différents projets présentés. Et les plus en vue concernaient les infrastructures, l’environnement, etc.

 

Notons que cette rencontre, qui a été co-organisée par le MEDEF international, représenté par son vice-président, Gérard Wolf, et le Fonds mondial pour le développement des villes, représenté par Jean François Habeau, a enregistré, outre Mambé et Amichia, la présence du vice-Gouverneur N’cho Kouaoh Vincent, des directeurs et conseillers du District Autonome d’Abidjan.   

 

Article de Baba Coulibaly Nicolas