LE MINISTRE GOUVERNEUR ROBERT BEUGRE MAMBE SOUHAITE UNE BONNE, HEUREUSE ET SAINTE ANNEE 2017 A TOUS ABIDJANAIS.    ◊    FRANCOPHONIE 2017: MONSIEUR LE MINISTRE ROBERT BEUGRE MAMBE, GOUVERNEUR DU DISTRICT AUTONOME D´ABIDJAN, INFORME LES POPULATIONS IVOIRIENNES, QUE LES JEUX DE LA FRANCOPHONIE DE 2017, SE DÉROULERONT A ABIDJAN EN COTE D’IVOIRE, DU 20 AU 30 JUILLET PROCHAIN.   ◊   
MISSION

Succès des 8es jeux de la francophonie , MAMBE LANCE UNE VASTE OFFENSIVE DIPLOMATIQUE AUPRES DU GOUVERNEMENT CANADIEN

Succès total ! C’est l’objectif que s’est fixé le Gouverneur du District Autonome d’Abidjan, Robert Beugré Mambé, Ministre auprès du Président de la République pour les 8e jeux de la francophonie prévus du 21 au 30 juillet 2017, dans notre pays. Pour atteindre cet objectif, il s’est lancé dans une véritable offensive diplomatique qui l’a conduit au Canada où il séjourne actuellement avec son vice Gouverneur N’cho Kouao Vincent, et  accompagné de S.E.M N’Goran Kouamé, ambassadeur de la Côte d´Ivoire au Canada.

 

Le choix de ce pays n’est en effet pas fortuit. C’est qu’en plus du fait qu’Abidjan entretient d’excellents rapports avec ce pays, le Canada reçoit après Abidjan, la 9e édition des jeux de la francophonie. D’où la nécessité pour Mambé de tisser avec ce pays, des liens solides de collaboration et de coopération. 

Il a donc eu deux importantes séances de travail le 13 septembre 2016 à Ottawa, avec deux ministères. D’abord avec Mme Marie-Geneviève Mounier, sous-ministre adjointe, Sports, Événements majeurs et Commémorations au ministère du Patrimoine canadien, l’autre avec Patrice Cousineau, Directeur Affaires de la Francophonie et du Commonwealth, Jean-Bernard Parenteau, Directeur Relations bilatérales avec l’Afrique de l’Ouest et du Centre, tous du ministère canadien des Affaires mondiales.

 

 Au cours de ces deux rencontres, Mambé a rassuré ces autorités sur la bonne marche des préparatifs des 8es  jeux. Il a aussi indiqué que le Chef de l’État mettait en ce moment les bouchées doubles, en liaison avec le Premier Ministre, pour qu’Abidjan offre des jeux « bien organisés » à la communauté francophone. « Les différents sites retenus pour accueillir les jeux sont en ce moment en plein chantier. Celui relatif à l’hébergement des athlètes est situé sur un site à 10 mn de l’aéroport et offre une vue panoramique avec la lagune, le pont Henri Konan Bédié (…)

 Toutefois, il a fait savoir qu’un appui matériel, technique et logistique de la part de « nos amis canadiens avec lesquels nous sommes liés sur bien des plans » ne serait pas de trop, surtout dans certains domaines comme la formation des agents sur la sécurisation des jeux, les équipements de retransmission et sportifs…

 

En retour, les autorités canadiennes ont salué les efforts du gouvernement ivoirien pour les nombreux travaux réalisés et en cours de réalisation pour replacer le pays à son rang de locomotive de la sous région. Le Canada prendra toute sa place dans la réussite de ces jeux, ont fait savoir les responsables canadiens qui ont annoncé leur participation, avec la présence de 400 athlètes sur les bords de la lagune Ebrié. 

C’est la preuve, ont-ils fait savoir, que Ottawa place une totale confiance dans le gouvernement ivoirien. Ils promettent  d’examiner les requêtes du Ministre des jeux et lui faire un retour dans les plus brefs délais, d’autant plus que tout doit être bouclé, dans les mois à venir.

 

Notons que Nice, qui a organisé en 2013 ces jeux, s’est déjà mise à la disposition d’Abidjan pour l’accompagner avec l’envoie en Côte d’ivoire d’une mission de haut niveau. Cette mission a été chargée de faire un état des lieux et apporter l’expertise de Christian Estrosi à son « ami et frère » Robert Beugré Mambé.

Article de Nicolas Baba Coulibaly

 

Dircom