LE MINISTRE GOUVERNEUR ROBERT BEUGRE MAMBE SOUHAITE UNE BONNE, HEUREUSE ET SAINTE ANNEE 2017 A TOUS ABIDJANAIS.    ◊    FRANCOPHONIE 2017: MONSIEUR LE MINISTRE ROBERT BEUGRE MAMBE, GOUVERNEUR DU DISTRICT AUTONOME D´ABIDJAN, INFORME LES POPULATIONS IVOIRIENNES, QUE LES JEUX DE LA FRANCOPHONIE DE 2017, SE DÉROULERONT A ABIDJAN EN COTE D’IVOIRE, DU 20 AU 30 JUILLET PROCHAIN.   ◊   
MISSION

ERADICATION DU SIDA D’ICI A 2030, DEPUIS PARIS, MAMBE S’ENGAGE AVEC LES GOUVERNEURS ET MAIRES DU MONDE

Les Gouverneurs et Maires et du monde entier, rassemblés le 1er décembre 2014 à l’hôtel de ville de Paris, aux côtés d’Anne Hidalgo, Maire de la capitale française, et de Michel Sidibé, directeur exécutif de l´Onusida, ont signé « La Déclaration de Paris » qui les engage à renforcer leur action contre le sida.

Robert Beugré Mambé, Gouverneur du District Autonome d’Abidjan, a présenté, à l’instar des autres villes, les actions posées par l’institution qu’il dirige ainsi que celles du gouvernement ivoirien pour endiguer le fléau.

Il a indiqué que le Gouvernement ivoirien, qui accorde une place de choix dans la lutte contre fléau, multiplie, à travers un ministère spécial, les actions de sensibilisation au quotidien au profit des populations, assorties de séances gratuites de dépistage.

Il est aussi revenu sur l’implication de la presse dans ce combat et la prise en charge des personnes vivant avec le virus. Parlant du District, il a dit que les actions de son institution viennent en complément de celles menées par le gouvernement.

Robert Beugré Mambé a également énuméré plusieurs actions de lutte contre la pauvreté initiées au profit des femmes et des jeunes pour combattre l’oisiveté, souvent facteur entrainant des comportements à risque. Au niveau des centres spécialisés de sida, Abidjan compte : 123 sites de prises en charges de personnes vivant avec le VIH, 1 Service spécialisé dans les maladies infectieuses et depuis septembre 2014, 15 cliniques privés ont été autorisées dans la prise en charge du sida.
Plus de 30 ONG sont, a-t-il fait savoir, reconnues d´utilités publiques dans la lutte contre le sida et sollicitent chaque année l´appui organisationnelle et une aide financières au district.

Outre cela, le District mène une lutte sans merci contre le paludisme, la tuberculose et le virus d’Ebola qui menacent gravement l’Afrique de l’Ouest, a-t-il fait savoir, avant de s’engager à être le porte-voix de ce combat auprès des organisations des élus ivoiriens.

Il faut signaler que parmi les villes signataires de « La Déclaration de Paris, en plus d´Abidjan, on peut citer Alger, Amsterdam, Bamako, Bangkok, Bucarest, Casablanca, Cotonou, Curitiba, Dakar, Dar es Salaam, Dehli, Durban, Douala, Genève, Kingston, Kinshasa, Lagos, Libreville, Lilongwe, Maputo, Nairobi, Paris, Port au Prince et Salvador de Bahia.

Notons que les élus ont pu compter sur la présence de trois parrains exceptionnels, en l´occurrence Line Renaud, Pierre Bergé et David Luiz. Avec Onusida, ils se sont fixé certains objectifs : d’ici à 2020, 90% des personnes séropositives doivent connaitre leur statut sérologique ; 90% des personnes connaissant leur séropositivité doivent recevoir des traitements antirétroviraux ; 90% des personnes sous traitements antirétroviraux doivent avoir une charge virale indétectable.

« C’est un grand mouvement porteur d’espoir qui se lance aujourd’hui à Paris », a salué, devant la presse, Michel Sidibé, directeur exécutif d’Onusida.

«Les villes du monde entier vont contribuer à accélérer l’endiguement, pour éradiquer définitivement la maladie», a pour sa part salué Anne Hidalgo, Maire de Paris. « Notre devoir est avant tout humain. En tant qu’élus, notre choix doit être celui de la solidarité. A Paris, nous sommes déterminés à prendre nos responsabilités et nous montrer à la hauteur des engagements pris », a-t-elle souligné.

Signalons que le Gouverneur du District d’Abidjan est accompagné lors de cette mission par Ncho Kouaoh Vincent, vice Gouverneur, Dr Djè, conseiller chargé des questions de santé, Me Koita Lamine et Nicolas Baba Coulibaly, respectivement directeurs des affaires juridiques et de la Communication. Il profitera de son séjour parisien pour rencontrer des partenaires et autres investisseurs intéressés par les affaires à Abidjan.
Source : DIRCOM DISTRICT D’ABIDJAN