Rencontre avec les maires et Cissé Bacongo : « La liste des 176 Zones à risque comporte des zones qui ne sont plus à risque notamment Anono » (Cissé Bacongo)... « Le ministre gouverneur que je suis n’ira jamais sur un terrain qui n´est pas le sien et il n´y aura jamais de conflit entre nous » (Bacongo). Voir le lien : https://abidjan.district.ci/fichiers/LISTES-DES-ZONES-A-RISQUES-Synthese.pdf   ◊    « Les sites à risques ne sont pas des sites à déguerpir, à démolir, il s´agit des sites sur lesquels se trouvent un risque d’inondation, d´éboulement(...) Il s´agit de régler des soucis sur ces sites» (Cissé Bacongo)… Côte d’Ivoire/Projet d´Aménagement des Quartiers Restructurés d´Abidjan (PAQRA): « Aucun décaissement n’a été fait depuis deux ans que les accords ont été signés » ( Conseil des Ministres). Voir le lien : https://abidjan.district.ci/fichiers/LISTES-DES-ZONES-A-RISQUES-Synthese.pdf    ◊   
DEPECHES

SPORT : CAN 2024: Paulin Danho reçoit les clés du stade de Bouaké

:

Bouaké, Après avoir reçu les clés du stade de Yamoussoukro, l’année dernière, le ministre des Sports Paulin Claude Danho a réceptionné, ce samedi 4 mars 2023, celles du stade de la Paix de Bouaké (342 km au centre-nord) et des infrastructures connexes.

La cérémonie de réception de ces infrastructures sportives s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités dont le ministre des Transports, Amadou Koné, l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean Christophe Belliard, du corps préfectoral et du président de la Commission Infrastructures du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (Cocan) de football prévue se tenir en janvier-février 2024 en Côte d’Ivoire. 


‘’Nous sommes heureux de recevoir ces infrastructures de Bouaké. Cela démontre que les choses avancent bien. Nous allons instruire nos collaborateurs à se mettre au travail afin que nous puissions rendre les autres infrastructures au mois de juin’’, a déclaré le ministre Paulin Danho, satisfait de la fin des travaux de l’ouvrage.


Il a ajouté qu’avec ‘’la beauté du stade de Bouaké, nous allons organiser la plus belle CAN de l’histoire de la CAF’’, remerciant, au passage ceux qui ont contribué à la réalisation de ce bel ouvrage, notamment, l’entreprise constructrice, le Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD) et l’Office national des sports (ONS), le maître d’ouvrage délégué.


Pour l’organisation de la CAN 2023, reportée en 2024, le gouvernement ivoirien a engagé d’énormes chantiers de construction d’infrastructures sportives et connexes de grande qualité à Abidjan, Yamoussoukro, Bouaké, San Pedro et Korhogo. 


Au total, 6 stades de compétition, 24 terrains d´entrainement, 3 cités CAN et un hôtel, sont sortis de terre pour faire de cette compétition une réussite du point de vue organisationnel.


Mi-février 2023, au terme d’une visite d’inspection des infrastructures en Côte d’Ivoire, le Secrétaire général de la CAF, Véron Mosengo-Omba avait été bluffé par la qualité des infrastructures sportives, qui selon lui, ‘’s’annoncent dignes de la coupe du monde FIFA’’.


HS/ls/Top News Africa


Publié le samedi 4 mars 2023



06. Mar, 2023