Rencontre avec les maires et Cissé Bacongo : « La liste des 176 Zones à risque comporte des zones qui ne sont plus à risque notamment Anono » (Cissé Bacongo)... « Le ministre gouverneur que je suis n’ira jamais sur un terrain qui n´est pas le sien et il n´y aura jamais de conflit entre nous » (Bacongo). Voir le lien : https://abidjan.district.ci/fichiers/LISTES-DES-ZONES-A-RISQUES-Synthese.pdf   ◊    « Les sites à risques ne sont pas des sites à déguerpir, à démolir, il s´agit des sites sur lesquels se trouvent un risque d’inondation, d´éboulement(...) Il s´agit de régler des soucis sur ces sites» (Cissé Bacongo)… Côte d’Ivoire/Projet d´Aménagement des Quartiers Restructurés d´Abidjan (PAQRA): « Aucun décaissement n’a été fait depuis deux ans que les accords ont été signés » ( Conseil des Ministres). Voir le lien : https://abidjan.district.ci/fichiers/LISTES-DES-ZONES-A-RISQUES-Synthese.pdf    ◊   
DEPECHES

DIPLOMATIE: Télécommunications/ Télécommunications/ Réception gratuite d’appel : la Côte d’Ivoire et le Ghana s’engagent à démarrer le service roaming communautaire le 28 avril prochain

:

L’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI) et l’Autorité Nationale des Communications du Ghana (National Communications Authority - NCA) ont tenu du 20 au 22 février 2023, à la NCA Tower à Accra, une réunion sur l’implémentation du roaming CEDEAO entre la Côte d’Ivoire et le Ghana.


Cette rencontre, d’après nos informations, s’est soldée par la signature d’un protocole d’accord entre les parties ivoirienne et ghanéenne dans lequel, les deux (02) pays se sont engagés à la résolution des difficultés identifiées.


Ainsi, ce protocole entérine l’ouverture des services roaming communautaire pour le 28 avril 2023, conformément aux exigences du règlement communautaire, suivie d’une cérémonie de lancement officiel à Abidjan, en présence des deux (2) Régulateurs et leurs opérateurs respectifs, des Ministères en charge des Télécommunications/TIC des deux pays, de la CEDEAO et de l’ARTAO.


La Côte d’Ivoire, au cours de la 16ème réunion des Ministres en charge des TIC de la CEDEAO, tenue du 1er au 4 octobre 2019, à Ouagadougou, a été désignée par ses pairs comme « CHAMPION » pour la mise en œuvre intégrale du Règlement n° C/REG.21/12/17 relatif à l´itinérance sur les réseaux publics de communications mobiles dans l’espace communautaire.


Ainsi, assistée par les Régulateurs de la Guinée et du Ghana, en collaboration avec la commission de la CEDEAO et la participation de l’ARTAO, l’ARTCI coordonne depuis 2020 les travaux de mise en œuvre dudit Règlement.


Cependant, à en croire une note de l’ARTCI transmise à Abidjan.net, avec la persistance de certaines difficultés, notamment l’absence de liens directs entre opérateurs, le niveau élevé des tarifs de terminaison d’appel pour la mise en œuvre de la gratuité de la réception d’appel en roaming, la fraude, la mise en œuvre du roaming sous-régionale n’a pu être réalisée que partiellement.


« L’ARTCI dans son rôle de coordonnateur pour la mise en œuvre du roaming communautaire, met tout en œuvre pour assurer le succès de cette initiative régionale;  Cette dynamique nouvelle initiée par l’ARTCI, sera étendue à chacun des pays de la CEDEAO pour coordonner et finaliser l’implémentation du Règlement dans l’ensemble des quinze (15) Etats membres. Toute chose qui rendra plus abordables, à moyen terme, les communications VOIX, SMS et DATA pour l’ensemble des utilisateurs de services de télécommunications en déplacement dans l’espace CEDEAO », conclut la note.


An



09. Mar, 2023