Rencontre avec les maires et Cissé Bacongo : « La liste des 176 Zones à risque comporte des zones qui ne sont plus à risque notamment Anono » (Cissé Bacongo)... « Le ministre gouverneur que je suis n’ira jamais sur un terrain qui n´est pas le sien et il n´y aura jamais de conflit entre nous » (Bacongo). Voir le lien : https://abidjan.district.ci/fichiers/LISTES-DES-ZONES-A-RISQUES-Synthese.pdf   ◊    « Les sites à risques ne sont pas des sites à déguerpir, à démolir, il s´agit des sites sur lesquels se trouvent un risque d’inondation, d´éboulement(...) Il s´agit de régler des soucis sur ces sites» (Cissé Bacongo)… Côte d’Ivoire/Projet d´Aménagement des Quartiers Restructurés d´Abidjan (PAQRA): « Aucun décaissement n’a été fait depuis deux ans que les accords ont été signés » ( Conseil des Ministres). Voir le lien : https://abidjan.district.ci/fichiers/LISTES-DES-ZONES-A-RISQUES-Synthese.pdf    ◊   
DEPECHES

ECONOMIE : Le gouvernement annonce 12 nouveaux péages en 2024

:

Abidjan (AIP)-Le ministre de l´Equipement et de l´Entretien Routier, Amédé Kouakou, a annoncé, vendredi 10 novembre 2023, la mise en service d’au moins 12 nouveaux péages sur les routes ivoiriennes, lors de l’adoption des crédits budgétaires allouées à son département devant les députés membres de la Commission des affaires économiques et financières (CAEF) à l’Assemblée nationale.


La mise en œuvre du programme de généralisation du péage sur le réseau routier en 2024 concerne le 4ème pont d’Abidjan (1 poste), Yamoussoukro – Bouaflé – Daloa (2 postes), PK109 – Divo – Gagnoa (2 postes), Bouaké – Ferkessédougou (1 poste), Abengourou – Agnibilékrou (1 poste), Grand Bassam – Assinie (1 poste), la route de la côtière (4 postes), etc.


«Le péage routier se présente aujourd’hui comme un financement alternatif pour l’entretien de nos routes face au gap budgétaire existant entre les besoins et les ressources allouées. Afin de pouvoir entretenir convenablement nos routes, il a été adopté la mise à péage des axes routiers nouvellement réhabilités et/ou bitumés », a justifié le ministre Amédé Kouakou.


La Côte d’Ivoire dispose actuellement huit de postes de péage sur le réseau routier à savoir deux sur la route de l’Est, quatre sur l’autoroute du Nord d’Abidjan à Bouaké, un sur l’autoroute Abidjan-Grand Bassam et l’un sur le pont Henri Konan Bédié (3ème pont).


(AIP)


bsp/fmo




13. Nov, 2023