Rencontre avec les maires et Cissé Bacongo : « La liste des 176 Zones à risque comporte des zones qui ne sont plus à risque notamment Anono » (Cissé Bacongo)... « Le ministre gouverneur que je suis n’ira jamais sur un terrain qui n´est pas le sien et il n´y aura jamais de conflit entre nous » (Bacongo). Voir le lien : https://abidjan.district.ci/fichiers/LISTES-DES-ZONES-A-RISQUES-Synthese.pdf   ◊    « Les sites à risques ne sont pas des sites à déguerpir, à démolir, il s´agit des sites sur lesquels se trouvent un risque d’inondation, d´éboulement(...) Il s´agit de régler des soucis sur ces sites» (Cissé Bacongo)… Côte d’Ivoire/Projet d´Aménagement des Quartiers Restructurés d´Abidjan (PAQRA): « Aucun décaissement n’a été fait depuis deux ans que les accords ont été signés » ( Conseil des Ministres). Voir le lien : https://abidjan.district.ci/fichiers/LISTES-DES-ZONES-A-RISQUES-Synthese.pdf    ◊   
DEPECHES

CAN 2023 : la Côte d’Ivoire rend grâce à Dieu pour le sacre des Éléphants et la bonne organisation de la compétition

:

Au cours d´une cérémonie de prière œcuménique, ce samedi 17 février 2024 au palais de la culture de Treichville, les guides religieux ivoiriens et leurs communautés ont rendu grâce à Dieu pour le sacre des Éléphants et la bonne organisation de la 34e édition de la Coupe d´Afrique des Nations qui s´est déroulée du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d’Ivoire.

 

 

 

Cette cérémonie, à l’initiative du Président de la République Alassane Ouattara, a vu la participation du Premier Ministre, Ministre des Sports et du Cadre de vie, Robert Beugré Mambé, de présidents d´institutions, de membres du gouvernement, des présidents du COCAN et de la FIF, et de l´entraîneur des Eléphants, Faé Emerse.

 

 

 

« Seigneur, nous t’avons demandé de protéger la Côte d’Ivoire et tous ses habitants ainsi que toutes les délégations étrangères durant le déroulement de la CAN. Seigneur, nous t’avons demandé également d’offrir à la Côte d’Ivoire, la cohésion, la sécurité, le succès et la satisfaction pour une bonne organisation de la CAN 2023. Nous t’avons demandé aussi que la meilleure équipe gagne et que la Côte d’Ivoire soit la meilleure », a rappelé le Cheikh Aïma Ousmane Diakité, le guide de la communauté musulmane. « Le Dieu de la miséricorde nous a entendus et a agréé nos prières », a-t-il reconnu.

 

 

 

Le révérend Benjamin Boni, leader de l’Eglise méthodiste de Côte d’Ivoire, a, au nom des différentes communautés religieuses, dit un infini merci à Dieu pour ses bienfaits. Il a vivement félicité les autorités ivoiriennes avec à leur tête le Chef de l’Etat Alassane Ouattara qui a déployé les moyens pour la réussite de la compétition. Ses remerciements ont également été adressés aux différents acteurs du football ivoirien.

 

 

 

Pour sa part, le Premier Ministre a exprimé la gratitude et la reconnaissance du Chef de l’Etat et de la nation à tout le corps religieux de Côte d´Ivoire. « Sous l´encadrement des différents chefs religieux, beaucoup d´Ivoiriens ont jeûné et prié durant la compétition jusqu´à la victoire finale des Éléphants », a-t-il relaté.

 

 

 

Cependant pour lui, le trophée le plus important remporté par les Ivoiriens est celui de la fraternité, de l´amitié, de la solidarité et de la convivialité. « Nous avons démontré que la Côte d´Ivoire est un pays de l´hospitalité », s’est-il félicité. 

 

 

 

Tout en rendant louange et gloire à Dieu pour tout, il a encouragé les religieux à prier continuellement pour le pays et le Chef de l’Etat, afin que « nous ayons une nation en paix, prospère et de fraternité ». 

 

 

 

Au démarrage de la cérémonie, une minute de silence a été observée à la mémoire des personnes décédées pendant la CAN 2023.

 

 

 

Pour rappel, une cérémonie de prière œcuménique pour la consolidation de la paix et la bonne organisation de la CAN 2023 s’est tenue le 30 décembre 2023 au Palais de la Culture de Treichville.

 

 

 

CICG



19. Fev, 2024