Le Ministre Gouverneur et son Conseil informent les Abidjanaises et les Abidjanais de la cérémonie de remise des clés à son Excellence Monsieur João Lourenço, Président de la République d’Angola, le Jeudi 27 juin 2024 au District Autonome d’Abidjan.   ◊    Rencontre avec les maires et Cissé Bacongo : « La liste des 176 Zones à risque comporte des zones qui ne sont plus à risque notamment Anono » (Cissé Bacongo)... « Le ministre gouverneur que je suis n’ira jamais sur un terrain qui n´est pas le sien et il n´y aura jamais de conflit entre nous » (Bacongo). Voir le lien : https://abidjan.district.ci/fichiers/LISTES-DES-ZONES-A-RISQUES-Synthese.pdf   ◊   
DEPECHES

l´intelligence artificielle en matière de défense au cœur d´un salon international ouvert à Abidjan

:

Le ministre de la Défense Téné Birahima Ouattara a pris part à l´ouverture du Salon international de l´intelligence artificielle de la Défense et de l´espace (SIADE) en présence de plusieurs experts internationaux et personnalités du secteur, le lundi 10 Juin 2024 au Sofitel Abidjan hôtel ivoire.


Selon les organisateurs ce salon vise à ´´explorer et à promouvoir les avancées technologiques dans le secteur de la Sécurité et de la Défense des États´´.

Au cours de la cérémonie Téné Birahima Ouattara à encourager les parties prenantes en particulier l´armée et les différents acteurs sur la nécessité d´intégrer "les nouvelles pratiques" en terme de stratégies de Défense.


Il a promis de se donner les moyens, d´adhérer à cette large partie du domaine technologique de l´intelligence artificielle, en vue de l´intégrer dans le systeme de Défense ivoirien.


´´Je ne doute pas que les résultats de vos travaux apportent à nos États respectifs

des éléments nécessaires pour la maîtrise de l´intelligence artificielle (IA). Celles-ci intéressent tous les secteurs d´activités notamment le secteur de la Défense et de la sécurité. Dans ce cas, nos réflexions doivent être élargies car les notions d´intelligence artificielle de l´espace ne saurait se résumer à des questions purement techniques´´, a fait savoir le ministre ivoirien de la Défense.


Il a poursuivi en ajoutant que ´´vous conviendrez avec moi que ce qui nous intéresse ici c´est le contact de l´intelligence artificielle sur les différents secteurs d´activités . Aujourd´hui l´intelligence artificielle est en phase de devenir un élément incontournable de gouvernance nouvelle notamment dans le secteur de la santé ,dans les services financiers et dans la Sécurité. En dehors de la Sécurité, l´intelligence artificielle vise à améliorer la précision ,la rapidité pour la conduite des opérations et à renforcer la Sécurité nationale . Elle peut aussi intervenir dans les opérations de surveillance et de reconnaissance , de prévention des attaques, et à l´assistance au commandement de la gestion de la logistique. Face à l´évolution de plus en plus rapide de la technologie, je pense qu´il faut réfléchir sur les opportunités qu´elle peut offrir à nos États´´, a conseillé Téné Birahima Ouattara.


A sa suite, le Directeur Général de Sah Analytics, structure organisatrice de l´événement, Yaya Sylla a fait savoir que ce rendez-vous vise également à détecter les solutions novatrices les plus efficaces en matière de Défense et de Sécurité, en vue d´intensifier les stratégies militaires sous plusieurs formes.

Cette action, selon lui, permettra d´élargir l´automatisme dans les réactions en cas de coup d´État ou d´attaque Djihadistes en terre ivoirienne.



12. Jui, 2024