Le Ministre Gouverneur et son Conseil informent les Abidjanaises et les Abidjanais de la cérémonie de remise des clés à son Excellence Monsieur João Lourenço, Président de la République d’Angola, le Jeudi 27 juin 2024 au District Autonome d’Abidjan.   ◊    Rencontre avec les maires et Cissé Bacongo : « La liste des 176 Zones à risque comporte des zones qui ne sont plus à risque notamment Anono » (Cissé Bacongo)... « Le ministre gouverneur que je suis n’ira jamais sur un terrain qui n´est pas le sien et il n´y aura jamais de conflit entre nous » (Bacongo). Voir le lien : https://abidjan.district.ci/fichiers/LISTES-DES-ZONES-A-RISQUES-Synthese.pdf   ◊   
COMMUNE   ANYAMA

Elle est limitée au nord par les villes d’Agboville et de Bingerville, les communes d’Abobo et de Yopougon, et à l’ouest par Songon. Reliée à l’agglomération abidjanaise par la voie routière expresse via Abobo et Yopougon, Anyama est aussi accessible par la voie ferrée sur la ligne Abidjan-Ouagadougou.

 

En l’espace de 20 ans la population a plus que triplé. Avec une croissance moyenne de 8%, Anyama présente l’un des taux de croissance les plus élevés à l’échelle nationale. La densité de l’espace urbanisé est de 114/ha.

 

Anyama est située dans une zone forestière. Elle bénéficie de nombreuses infrastructures économiques, comme les marchés de ses villages et ses quartiers. La nouvelle gare routière et ses magasins, les commerces du grand marché etc. aujourd’hui à cela les entreprises privées telles qu’Unicafe, Sicafe et la Scierie. Les équipements socioculturels actuels se composent d’un centre culturel et d’un foyer de la femme. Dans certains villages d’Anyama, on trouve également des foyers de jeunes.

 

Le Maire est FATIM BAMBA . La sous- préfecture abrite différents villages, dont les plus grands sont Attingué, Akoupé-Zeudji, Anyama-Adjamé, Ebimpé, Allokoi mais aussi Adonkoi et Anyama Ahouabo.

 

Le Maire actuel de la commune est FATIM BAMBA