COVID-19 : Nous assistons aujourd’hui malheureusement, à une croissance fulgurante de nouveaux cas de personnes contaminées. Comme explication, selon le ministre de la Santé, la Côte d’Ivoire subit une nouvelle vague de contaminations dues entre autres à l’arrivée massive de vacanciers venus d’Europe, aux rassemblements festifs de fin d’année. Il faut aussi évoquer le relâchement considérable du respect des mesures barrière.    ◊    Monsieur le ministre-gouverneur Robert Beugré Mambé exhorte les abidjanais à continuer de faire du port du masque et des mesures d’hygiène de lavage des mains une priorité.    ◊   
ACTIVITES

CULTURE: Feux d’artifice éclaté MAMBE APPELLE LES IVOIRIENS A S’AIMER DANS L’UNION COMME LES FAISCEAUX DE LUMIERE

Des feux d’artifice éclatés, c’est l’une des grandes innovations de l’édition 2020, organisée par le District Autonome d’Abidjan, initiateur du concept « Abidjan ville lumière ». Dans la nuit du jeudi à vendredi 1er janvier 2021, dans une synergie d’action, les 13 communes du District Autonome d’Abidjan nous ont fait contempler des rafales de feux d’artifice colorés pour entrer en 2021, tandis qu’au grand carrefour de Koumassi (volet officiel des illuminations 2020), un feu d’artifice digne, ouvrage des jeunes et dynamiques PME nationale, qui ont entièrement pris le relai après nos amis portugais, était offert aux populations.

Comme des frises, les feux d’artifice dessinaient des schémas multicolores dans un ciel nocturne. Au grand carrefour de Koumassi, qui marque le volet principal des illuminations 2020, jeunes, femmes, personnes adultes et autorités n’ont pas voulu se faire conter l’épisode luminaire en esquissant des pas de dance.

Au nombre des milliers de personnes massées aux encablures de ce site à koumassi, des adolescents émerveillés ont eux aussi contemplé les rayons lumineux à l’ivoirienne, les yeux scintillant de couleurs écarlates. « C’était parfait et j’ai beaucoup aimé», dit Assana koné.

Pour Yao Marcelin, les feux d’artifices de cette année « sont venus à nous et cela est une excellente chose. J’ai été informé que ce beau spectacle a totalement été conçu et orchestré par des entreprises ivoiriennes. Je suis doublement heureux, car, l’émergence prônée par le Président Ouattara est une réalité ».

 Le ministre-gouverneur du District d’Abidjan, Robert Beugré Mambé, concepteur en chef, a saisi cette opportunité pour demander à Dieu de renouveler la paix en Côte d’Ivoire, afin « que les ivoiriens dans leur ensemble continuent d’apprendre à s’aimer véritablement, dans l’union, comme les faisceaux de lumière qui ont inondé le ciel abidjanais ».

Mambé avait à ses côtés un parterre de personnalités, dont Ibrahim Bacongo CISSE, maire de la commune de koumassi qui abritait l’édition 2020. Bacongo a dans son adresse dit merci à chacun d’avoir œuvré pour préserver la paix malgré la COVID-19, malgré toutes les difficultés et les incompréhensions, avant d’honorer le ministre-gouverneur Mambé, « sans l’apport administratif de qui », il n’aurait jamais pu réaliser les changements notables à koumassi.

Que 2020 prépare l’année 2021, année où se tiendra les prochaines législatives pour l’avènement d’une Côte d´Ivoire unie et davantage prospère. Que chaque ivoirien désarme son cœur et son esprit, afin de recevoir toutes les grâces divine. Excellente année 2021.

 

Martial Gbamele



01. Jan, 2021