LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES INFORME L’ENSEMBLE DU PERSONNEL DU DISTRICT AUTONOME QU’UNE SEANCE DE VACCINATION DE LA DEUXIEME DOSE CONTRE LE TETANOS SERA ORGANISEE LE MERCREDI 21 FEVRIER 2018   ◊    DANS LE CADRE DE LA COOPERATION DECENTRALISEE, LA PRESIDENTE D’ILE DE FRANCE, MME PECRESSE EFFECTUERA DU 27 AU 28 FEVRIER UNE VISITE A ABIDJAN OU ELLE SERA REÇU LE 28 FEVRIER 2018 A 9H A LA SALLE FELIX HOUPHOUET-BOIGNY POUR LA SIGNATURE D’UN ACCORD DE JUMELAGE ENTRE SON ENTITE ET LE DSTRICT D’ABIDJAN   ◊   
ACTIVITES

EDUCATION : Les journées d’initiative de l’excellence de l’Université Hampaté Bâ / Pr Essane Séraphin : « L’excellence ne se décrète pas, elle se construit »

Pour mieux répondre aux attentes du marché du travail qui ne cesse sans cesse de changer, l’Université Hampaté Bâ, première université  des sciences sociales d’Afrique noire francophone,  en partenariat avec l’Ecole supérieure de commerce et  marketing de Paris (Istec), organise les Journées d’initiative de l’excellence, du jeudi 10 au vendredi 13 août. La cérémonie d’ouverture  desdites  journées  a eu  lieu, jeudi 10 août, à  l’Hôtel  Palm Club de Cocody.

 

Le parrain de la cérémonie, le ministre-gouverneur Robert Beugré Mambé, a exhorté  ses filleuls  à cultiver le goût du travail bien fait, à s’assumer  et surtout d’avoir un objectif dans la vie. 

 

« L’excellence est la somme de plusieurs  éléments, c’est un saut d’obstacles, il doit être structuré, c’est un combat contre le temps. Un regard sans complaisance, sur soi et ce qu’on fait. Eviter le superficiel, car le superficiel rend médiocre, éviter l’autosatisfaction. Faire une  remise en cause permanente de ce qu’on fait. Un  succès doit être revisité. En vous  se trouve l’intelligence, il faut s’offrir du temps. Il n’ya pas de complaisance  dans la réussite. Il  faut souffrir pour réussir », a dit Mambé.

 

Quant au Pr  Essane Séraphin, recteur de l’Université Hampaté Bâ, fondateur de l’Institut des sciences anthropologiques de développement (Isad) de  l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody et membre de l’Ascad, il a dit être honoré de la présence  du gouverneur Beugré Mambé  qui est pour la jeunesse ivoirienne, un symbole de réussite et d’abnégation : «  Nous avons besoin de symbole comme vous, pour construire l’Afrique, vous avez donné ce que l’Afrique peut donner de grand. Aujourd’hui, nous   sommes fiers  de la qualité de l’organisation des VIIIes jeux de la francophonie »,   a-t- il indiqué.

 

Toujours selon l’éminent  savant, l’excellence académique est un facteur majeur de croissance  d’un pays.   Dans un monde qui tend à se globaliser, il est  impératif pour les pays en voie de développement de s’ouvrir aux pays dits développés, pour bénéficier de leurs expertises et de leurs expériences. «  Il faut faire bouger les frontières géographique, économique, scientifique, en innovations… l’excellence académique ne s’improvise pas, elle se construit  »,  a-t-il précisé.

 

Prenant la parole, pour sa part, le Pr Ahissan  Assi  Aubin,  maitre de conférences, secrétaire général de l’Université Hampaté  BA, a  expliqué, dans les moindres détails, le but de ces journées  et les différentes mesures envisagées par son institut, afin de permettre aux étudiants  d’avoir les outils nécessaires pour   affronter le monde du travail.  « On ne forme plus pour former, mais on forme pour l’employabilité. Un diplômé sans emploi coûte cher à l’Etat. Faisons en sorte que ces jeunes ne soient pas des bouches de plus à nourrir mais des bras valides pour le développement du pays»,  a-t- il conclu.

 

Nathalie Konan

 




10. Aoû, 2017