LE DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN SOUHAITE UN BON MOIS DE SEPTEMBRE A TOUS SES ADMINISTRES   ◊    L’HOTEL DU DISTRICT EST SITUE A L’INTERSECTION DU BOULEVARD DE LA RÉPUBLIQUE ET DE L’AVENUE DELAFOSSE   ◊   
ACTIVITES

CULTURE: Fatchue 2019 / SONGON-DAGBE ET ABIDJAN-ADJAME OUVRENT LE BAL

Les villages de Songon-dagbé et de Bidjan- djemin (Adjamé village) ont vibré le jeudi 22 Août 2019 au son de la Fatchue 2019, une fête traditionnelle de génération en pays Atchan. Expression de la maturité d´une génération. Qui lui confère désormais le droit de décision sur la gestion des biens et du développement de leur communauté.

A Adjamé, l’on a enregistré un monde fou. Dans son adresse aux populations, le Vice- président Daniel Kablan Duncan qui a accepté d’écourter ses vacances pour être aux côtés des villageois, a salué le peuple Atchan qui contribue depuis des lustres au développement économique du pays. Il a rendu un hommage à ce peuple en ces termes : « vous êtes un peuple qui force respect et admiration. Le peuple atchan est une société très bien structurée avec des générations divisées en classe d’âge. C’est une société fondée sur des valeurs. La fraternité et la solidarité, le respect du genre », a t- il relevé.

Les organisateurs ont ensuite gratifié les spectateurs de défilés géants avec en tête des guerriers où l’on a pu se rendre compte du riche patrimoine Atchan sous le regard de leurs hauts cadres : les Ministre Robert Beugré Mambé et Laurent Tchagba.

Pour le Ministre Gouverneur du District Autonome d’Abidjan, la pratique de cette fête confère à ses participants quatre vertus essentielles que sont la discipline de groupe, la solidarité, l’humilité et le respect des autres, le discernement et le respect des ainés. Il explique aussi que le terme guerrier a subi des évolutions parce que de guerriers au sens plein du terme, ces guerriers sont devenus des guerriers de la paix dont a besoin aujourd’hui la Côte d’Ivoire pour assurer son développement. 

A Songon Dagbe, même mobilisation populaire pour la même fête avec parades, défilés, fresques et démonstration de force. Comme personnalités, l’on a noté la présence des Ministres Mabri Toikeuse, Maurice Bandaman, Tchagba Laurent et Robert Beugré Mambé qui a plaidé auprès du premier responsable de la culture afin de « faire de la culture atchan  une richesse nationale et internationale » du fait des facteurs de développement qu´elle regorge  à travers son attiéké, sa danse guerrière et le suivi des nourrices.

Parlant de développement, le Gouverneur d’Abidjan a rassuré les populations quant à la poursuite du bitumage des voies d’accès aux villages atchan et Akyé, le règlement total et définitif des questions d’adduction d’eau potable et d’électrification. 

Article d’Anais Akré / Photo de Eric Ahoua



27. Aoû, 2019