Point de la situation de la COVID-19 au 15/10/2020, 40 nouveaux cas positifs, 26 guéris et 0 décès.   ◊    Point de ce mercredi 14 octobre 2020, 34 nouveaux cas de Covid-19 positifs, 12 guéris et 1 décès.   ◊   
ACTIVITES

Politique : Plateforme de l’opposition du Leboutou /MAMBE AUX JEUNES/ : « DIEU NE VOUS PARDONNERA JAMAIS SI VOUS CASSEZ UNE BOUTEILLE

Le ministre-gouverneur du district autonome d’Abidjan a reçu les jeunes leaders de la plateforme des mouvements et associations de l’opposition du Leboutou, jeudi 27 août 2020, à l’hôtel du district. Mambé n’est pas passé par quatre chemins pour s’adresser à ses hôtes du jour : « Dieu ne vous pardonnera jamais si vous cassez une bouteille, si vous versez le sang d’un innocent, vous aurez affaire à Dieu », a-t-il averti.

 

Il a demandé à ces jeunes venus le rencontrer pour prendre des conseils, de tourner le dos à la rue et se consacrer à leur avenir en se mettant ensemble pour élaborer un projet pour financement. « Nous sommes là pour vous aider. Je demande au président et à vous tous de vous mettre ensemble pour faire un projet de 5 millions que je vais financer moi-même ».

 

Et de poursuivre : « Si les moyens que je vais vous donner sont bien utilisés, j’irai négocier directement auprès du président de la République Alassane Ouattara et auprès des ministres en charge de l’Emploi et de la Jeunesse, afin de trouver des solutions idoines liées à votre insertion sociale. »

 

A la fin de son intervention, Mambé a voulu que les jeunes puissent s’inspirer de l’expérience de la Corée du Sud. Dans les années 70, ce pays était derrière la Côte d’Ivoire, mais aujourd’hui, il se retrouve à la 8e place de l’économie mondiale, grâce à une jeunesse disciplinée, des hommes et des femmes qui ne jurent que d’une seule chose : l’avancée de leur pays. Il a promis un voyage en Corée du Sud aux jeunes, afin de s’imprégner de l’expérience des Coréens.

 

Avant Mambé, M. Zooré Serge, président des leaders de la plateforme des mouvements et association du Leboutou, qui regroupent le FPI d’Assoa Adou, le PIT, le PDCI, le MFA, l’UDPCI et le GPS de Soro Guillaume, a pris la parole pour dire à Robert Beugré Mambé, qu’ils considèrent tous comme un modèle, qu’ils ne sont plus prêts à se laisser manipuler par les hommes politiques qui les utilisent pour assouvir leurs besoins, au moment où la Côte d’Ivoire connait des troubles liées aux échéances électorales d’octobre 2020.

 

« La jeunesse, doit cesser d’être instrumentalisée et politisée », a-t-il dit. « Nous voulons éclairer la lanterne des jeunes car rien ne vous sert tout vous dessert ». Et de rassurer le ministre-gouverneur : « Nous sommes engagés à œuvrer pour le respect des valeurs républicaines. »

 

Notons que, le député suppléant de Dabou, Metch Adjé Silas, a pris part à cette rencontre.

 

Daniel Yao



27. Aoû, 2020