INONDATION : LE GOUVERNEUR ROBERT BEUGRE MAMBE PRESENTE SES CONDOLEANCES LES PLUS ATTRISTEES AUX FAMILLES ENDEUILLEES, EXPRIME SA COMPASSION ET SON SOUTIEN AUX VICTIMES ET A LEURS FAMILLES, SOUHAITE PROMPT RETABLISSEMENT AUX BLESSES. APPELLE TOUTES LES POPULATIONS A OBSERVER LE CIVISME ET LA SOLIDARITE EN SE CONFORMANT AUX MESURES DE SECURITE INDIQUEES PAR LE GOUVERNEMENT   ◊    INVESTIR AUJOURD’HUI A ABIDJAN ET SOURIRE DEMAIN * LE DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN, PARTENAIRE DES GRANDS EVENEMENTS * LA 4E EDITION DE LA FOIRE INTERNATIONALE D’ABIDJAN (FIA), SE TIENDRA DU 2 AU 13 MAI, AU PALAIS DE LA CULTURE, SOUS LE THEME « LA SECURITE, UN FACTEUR DE CROISSANCE ECONOMIQUE »    ◊   
DEPECHES

SOCIÉTÉ / L’Etat ivoirien solidaire des populations de Nandalla après l’intoxication alimentaire meutrière

:

e sous-préfet de Dualla, Douffou Jean Ferdinand, a exprimé la compassion de l’Etat ivoirien aux populations de Nandalla, où six des membres d’une même famille ont péri à la suite d’une intoxication alimentaire jeudi, a constaté l’AIP lors d’une rencontre, dimanche dans le village.

 

« Nous sommes venus apporter le soutien de l’Etat de Côte d’Ivoire à toute la famille, à toute la communauté burkinabé, mais aussi à tout le village de Nandalla », a déclaré le sous-préfet qui avait à ses côtés plusieurs responsables de l’administration locale, dont le directeur régional des Ressources animales et halieutiques, Dr Agbohon Alfred, l’adjoint au chef du district sanitaire de Séguéla, Dr Coulibaly Aristide, le chef de l’antenne de l’Institut national de l’hygiène publique (INHP), Latta Bana Rolin, et le représentant du ministère de l’Agriculture, Kouadio Thomas.

 

Il a promis de rendre compte à sa hiérarchie, afin d’envisager les actions en faveur des victime.

 

La délégation venue de Séguéla a profité de l’occasion pour sensibiliser sur la dangerosité des emballages des pesticides après usage, que les populations ont l’habitude de ramener à la maison à d’autres fins.

 

Ce qui serait la cause de la mort des membres de la famille Sawadogo.

 

Jeudi, quatre personnes parmi les intoxiqués sont décédées au CHR de Séguéla quand, à l’aube de cette journée, une première victime avait été enregistrée à l’hôpital de Dualla et la dernière, vendredi, en la personne de Sawadogo Adama, 25 ans, le grand-frère qui fut le premier à arriver à Nandalla avant de faire venir les autres membres de la famille, rappelle-t-on.

 

(AIP)

kkp/tm



16. Avr, 2018