LA DIRECTION DE LA PROMOTION HUMAINE (DPH) DU DISTRICT D’ABIDJAN A DECIDE DE SE MOBILISER UNE FOIS DE PLUS POUR SOUTENIR LA CAMPAGNE OCTOBRE ROSE 2018 ET PARTICIPE A DIFFERENTES ACTIONS D’INFORMATION ET DE SENSIBILISATION TOUT AU LONG DU MOIS D’OCTOBRE   ◊    DEPOT DE DOSSIERS DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU. DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU   ◊   
DEPECHES

SOCIÉTÉ / Démarrage à Bouaké du renforcement des capacités des maires des villes secondaires de l’UEMOA

:

Le Commissaire chargé du Département de l’Aménagement du territoire communautaire et des transports (DATC) de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), l’Ivoirien Paul Koffi Koffi a présidé, lundi, à Bouaké, dans la deuxième ville de Côte d’Ivoire, la cérémonie d’ouverture de l’atelier conjoint de renforcement des capacités des maires et de la Commission technique du réseau des villes secondaires de l’espace UEMOA (REVISE-UEMOA), a constaté APA sur place.

 

Les maires des villes de Mopti (Mali), Bobo Dioulasso (Burkina Faso), Porto Novo (Benin), Sokodé et Atakpamé (Togo), Tambakounda et Ziguinchor (Sénégal), ainsi que les villes ivoiriennes de Duekoué et de Bouaké (siège du réseau) participent à ces travaux qui prendront fin jeudi. 

 

Au cours de ces cinq jours de session, les neuf maires accompagnés des membres de la commission technique du réseau seront formés par des experts de la Commission de l’UEMOA et de l’Université Alassane Ouattara (partenaires techniques) au montage de projets transnationaux de développement, à la démarche qualité appliquée à la gestion des collectivités territoriales ainsi qu’à l’élaboration et à la maîtrise d’un des outils de la gestion axée sur les résultats (GAR).

 

Ils valideront également le plan d’actions stratégique de développement du réseau.

 

‘’L’objectif du réseau étant l’intégration régionale, la Commission de l’UEMOA est convaincue de la pertinence de votre approche, relative à la formation sur le montage des projets transnationaux, au manuel de procédures, aux fins de formuler et de mettre en œuvre des projets de développement intégrateurs’’, a fait savoir le Commissaire chargé du département de l’aménagement du territoire communautaire et des transports (DATC) de la Commission de l’UEMOA, Paul Koffi Koffi à l’ouverture de cet atelier.

 

Pour le maire de la commune de Bouaké, Nicolas Youssouf Djibo, par ailleurs président du bureau exécutif du Réseau des villes secondaires de l’espace UEMOA, l’occasion de cet atelier est ‘’un rendez-vous majeur sur le chemin qui mène à l’atteinte des objectifs visés par notre précieux outil d’intégration sous-régionale, à savoir, l’épanouissement des populations vivant dans nos cités par l’amélioration qualitative de leur quotidien’’. 

 

‘’En claire, la rencontre de ce jour s’inscrit dans la perspective de renforcement des capacités des membres et acteurs du réseau des villes secondaires dans le but de rendre le réseau dynamique et lui permettre de réaliser ses missions de développement’’, a jouté à son tour le coordonnateur de la Commission technique, Professeur Henri Bah.

 

A l’initiative du maire de la commune de Bouaké, Nicolas Djibo, le Réseau des villes secondaires de l’espace UEMOA a été mis en place le é mars 2017, en présence de douze maires de la sous-région ouest-africaine.

 

Il a pour objectif de « mener une politique de développement urbain communautaire au service d’une intégration des peuples de l’espace UEMOA ».

 

CK/ls/APA



17. Avr, 2018