DEPOT DE DOSSIERS DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU. DE LA 5 EME EDITION DU PRIX ALASSANE OUATTARA DU JEUNE ENTREPRENEUR EMERGENT DU 15 AU 20 OCTOBRE 2018 DE 7H A 18H A L’IMMEUBLE SIGNAL PLATEAU   ◊    LE GOUVERNEUR DU DISTRICT D´ ABIDJAN, ROBERT BEUGRE MAMBE ET SON CONSEIL ORGANISENT UNE CEREMONIE D’HOMMAGE AUX FEMMES ACTIVES POUR LEUR CONTRIBUTION AU SUCCES DES 8 EMES JEUX DE LA FRANCOPHONIE ET LEUR SOUTIEN A LA POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DU CHEF DE L’ETAT, VENDREDI 27 JUILLET 2018 A 9H AU COMPLEXE HOTELIER SONGON PARK.   ◊   
DEPECHES

ÉCONOMIE Côte d’Ivoire: plus de 7 000 entreprises créées au 1er semestre 2018 (CEPICI)

:

APA - Le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI, guichet unique de l’investissement dans le pays), a enregistré la création de 7145 entreprises de janvier à juin 2018 contre 6 267 sur la même période en 2017, a révélé mardi à Abidjan, le Directeur général de cette institution, Emmanuel Esmel Essis.

 

« 7145 sociétés ont été créées en Côte d’Ivoire de janvier à juin 2018 contre 6267 de janvier à juin 2017. Le nombre moyen de sociétés créées par jour de janvier à juin 2018 est de 67 contre 56 par jour au premier semestre 2017», a indiqué M. Essis qui présentait le bilan 2017 et mi-parcours 2018 du CEPICI lors d’une cérémonie.

 

En ce qui concerne la répartition sectorielle des entreprises créées au premier semestre 2018, le patron du CEPICI a fait savoir que celles-ci sont dans les domaines de prestation de services ( 47%), commerce ( 29%), BTP ( 13%), autres (Transport, éducation, communication 10%) et industries ( 1%).

 

Selon M. Essis, l’environnement des affaires est compétitif dans le pays et en « constante amélioration » avec un accent sur la dématérialisation.

 

« L’attractivité de la Côte d’Ivoire est maintenue avec une croissance des investissements directs étrangers. La promotion de l’entrepreneuriat national est renforcée», s’est-il félicité, soulignant pour terminer que « la dématérialisation de nos services et actes, va permettre à la Côte d’Ivoire de faire un bond qualitatif au niveau des indicateurs tels que le Millénium challenge corporation ( MCC) et le Doing Business».

 

LB/ls/APA



11. Juil, 2018