2022 : Le ministre, gouverneur du District Autonome d’Abidjan vous souhaite bonne année 2022. Que cette année soit pleine de succès et de bonheur pour nous tous…Nous assistons toujours malheureusement, à une croissance fulgurante de nouveaux cas de personnes contaminées. Comme explication, selon le ministre de la Santé, la Côte d’Ivoire subit une nouvelle vague de contaminations dues entre autres à l’arrivée massive de vacanciers venus d’Europe, aux rassemblements festifs de fin d’année. Il faut aussi évoquer le relâchement considérable du respect des mesures barrière.   ◊    COVID-19 : Nous assistons aujourd’hui malheureusement, à une croissance fulgurante de nouveaux cas de personnes contaminées. Comme explication, selon le ministre de la Santé, la Côte d’Ivoire subit une nouvelle vague de contaminations dues entre autres à l’arrivée massive de vacanciers venus d’Europe, aux rassemblements festifs de fin d’année. Il faut aussi évoquer le relâchement considérable du respect des mesures barrière.    ◊   
DEPECHES

Numérique : la question de l’initiation du digital au centre d’un meetwork à Abidjan

:

Le comité numérique et technologie de la Chambre de Commerce Américaine en Côte d´Ivoire (AmchamCI) a organisé ce jeudi 25 novembre 2021, une rencontre autour du thème « L’initiation au digital » à Abidjan-Cocody.


Les échanges de ce meetwork qui a enregistré la participation de quatre experts à savoir Houssène Ben Souda (EY), Kandas Camara (Visa), Antoine Djigbenou (CIE) et Modibo Samaké (Cnam) ont porté essentiellement sur les questions du digital, la gouvernance, le service financier, les facteurs du succès et la vision du futur.


« Aujourd’hui nous sommes venus pour faire le premier cours du digitale. Ce sont plusieurs experts en la matière, c’est-à-dire des directeurs en charge de la transformation du digital » a indiqué Houssène Ben Souda, manager senior en charge de la transformation digitale au cabinet Ernst & Young.


Cette rencontre, dira-t-il, vise à expliquer de manière simple et claire ce que c’est que ´´le digital’’. « Le digital, on l’entend partout, mais le digital n’est qu’un informatique et un outil qui permet l’accélération des entreprises, des usages de la manière de fonctionner de tout un chacun » a expliqué Houssène Ben Souda. Pour lui, le digital s’est invité dans les processus internes des entreprises, des personnes et on l’utilise dans les smartphones, les ordinateurs…


Selon Antoine Djigbenou, l’expert en numérique à la CIE, il a eu un bon retour d’expérience. « Aujourd’hui, j’ai une vision optimale sur les facteurs clés autour du digital. Il s’agit de faire preuve d’une vision (définir une feuille de route de transformation) ; de diffuser au sein des hommes une culture digitale pour leur montrer ce que cela peut représenter pour les hommes ; la conduite du changement et enfin mesurer (tirer la valeur, la meilleure partie de ce que la technologie peut apporter).


Le représentant du gouvernement, Modibo Samaké, directeur général adjoint de la Cnam, a indiqué que la vision de l’Etat est de digitaliser les services et pour cela, « il nous faut des infrastructures numériques, des compétences, des applications qui permettraient à l’Etat de rendre accessible le digital à toute la population. » a-t-il confié. Avant d’exhorter à la promotion du numérique, la promotion de l’usage au digital de sorte à ce que les usagers puissent comprendre la nécessité du digital dans leur comportement.


Cyprien K.



26. Nov, 2021